12112018Headline:

Affrontement violent entre microbes et brouteurs à Abidjan, plusieurs morts et voici les raisons

Le week-end du 14 au 15 juillet 2018 a été marqué, au quartier Deux-Plateaux Agban (Cocody), par plusieurs bagarres sanglantes entre les enfants en conflit avec la loi, appelés les « microbes » et des brouteurs (cybercriminels), selon des sources sécuritaires.

Le samedi aux environs de 4h, une bande de microbes prend à partie un brouteur qui a eu le malheur de rallier son groupe en solitaire. Son téléphone portable de dernière génération est la cible. Le jeune brouteur qui ne se doutait de rien est encerclé. Après un moment de résistance, il est finalement maitrisé à la suite de plusieurs coups d’objets tranchants assimilables aux couteaux et machettes. C’est en sang qu’il est abandonné par ses bourreaux. Il succombera, un peu plus tard, à ses blessures, selon les mêmes sources.

Le lendemain dimanche 15 juillet 2018, les brouteurs en colère font une battue dans la zone de Deux-Plateaux Agban. Après avoir repéré l’un des tueurs présumés de leur camarade, ils se sont acharnés sur lui. Lui également a vendu cher sa peau en s’opposant vigoureusement à la bande des brouteurs. Il s’est écroulé sous le poids des coups. Alertées, des forces de l’ordre ont débarqué. Mais ayant vu l’un des antagonistes en l’occurrence, le microbe, mal en point, elles ont laissé le soin aux secours de s’en occuper. Trop tard, puisque le jeune microbe va rendre l’âme. Son corps malmené a été retrouvé dans le gros caniveau par sa famille biologique qui a autorisé, peu après 18h, son enlèvement.

Les deux camps ont juré de venger leur camarade « tombé au champ d’honneur ». D’où la crainte d’une reprise des affrontements sanglants dans la zone.

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment