08232017Headline:

Akoupé la femme Atsé tue son mari en lui tirant violemment le sexe

jeune-tue-

N’cho Assi Paul, connu sous le pseudonyme de « Paul caïman », chef de service de l’état civil à la mairie d’Akoupé, est mort. Sa concubine Atsé Apié Ida est à la base du drame.

Nos sources qui informent, expliquent en effet que l’agent de mairie soupçonne sa femme d’infidélité. Il est convaincu, qu’elle a un amant dans le village de Bacon où elle va souvent exercer son activité commerciale. Alors, pour ce faire, il intime l’ordre à sa conjointe de tirer un trait sur ce village situé à 3 km d’Akoupé et d’orienter son commerce désormais vers d’autres localités. Mais cela, semble-t-il, glisse sur le corps de la femme.

Le mercredi 24 décembre 2014, de retour de boulot, « Paul-caïman » ne trouve pas sa femme à la maison. Il tente de la joindre au téléphone. Impossible. Lorsqu’il y parvient enfin dans la nuit, sa concubine lui répond qu’elle est bel et bien à Bacon où elle dit être partie livrer de la marchandise à une cliente. Fulminant de colère, Achi N’cho attend de pied ferme sa femme.

Aux alentours de 23h, voilà Atsé Ida qui pointe enfin le nez. Elle est en compagnie de sa cliente présumée pour que celle-ci confirme, effectivement, qu’elles étaient bien ensemble. Mais l’agent d’état civil n’a que faire de telles explications qu’il assimile à des fadaises. Une violente dispute éclate alors entre le couple. Et c’est la bagarre. Au cours de celle-ci, la camarade de Ida saisit N’cho Assi Paul au cou, quand elle-même empoigne le sexe de son homme. Elle tire si fort et à plusieurs reprises, que l’agent de marie, sous la vive douleur, perd connaissance. Et pis. L’on n’a même pas le temps de le conduire à l’hôpital, qu’il rend l’âme.

Atsé Aipé Ida venait ainsi de tuer son mari, avec qui, elle a quatre enfants. Peu de temps après, elle est arrêtée par la police.

René EMATSE (correspondant régional)

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment