08172017Headline:

Alépé: Il tue une malade mentale qui refuse de se faire violer. Les faits !

folle couché

Angbabou Marius, 44 ans, a, dans la nuit du 5 au 6 décembre, assommé, à l’aide d’une barre de fer, O. Chiadon, une malade mentale très connue à Montézo, localité située à 8 km d’Alépé. Il a été arrêté par la brigade de gendarmerie de la ville.

L’assassin a indiqué que la nuit des faits, il revenait d’une virée nocturne lorsqu’il a vu O. Chiadon en train de faire la cuisine aux environs de 2h du matin. Voulant en savoir davantage, toujours selon lui, il s’est approché de cette dame qui a aussitôt bondi sur lui. C’est en voulant se défaire d’elle qu’il lui a donné un violent coup de pied qui a été fatal pour elle.

Cette version est battue en brèche par des témoins. Ceux-ci ont plutôt soutenu que M. Angbabou qui est un accroc de la drogue, a tenté d’abuser d’elle. Cette dernière a opposé un refus catégorique. Ce qui n’a pas plu à Marius qui voulait à tout prix satisfaire sa libido. Alors il engage une lutte avec cette malade mentale qui criait à cette heure avancée. Surpris de sa réaction, il se sert d’une barre de fer et donne un violent coup sur la tête de O. Chiadon. Celle-ci s’écroule et rend l’âme les instants qui suivent.

L’auteur de l’agression prend la fuite. Malheureusement pour lui, des badauds qui l’ont reconnu, l’ont immobilisé. La gendarmerie, alertée, l’a mis aux arrêts. Il a été transféré le lundi 8 décembre à Abidjan pour répondre de ses actes devant le tribunal d’Abidjan-Plateau.

Fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment