06152021Headline:

Anniversaire/ HKB a 87 ans aujourd’hui : les hommages affluent

L’ancien président de la Côte d’Ivoire ,Henri Konan Bédié célèbre ce mardi 5 mai 2021 87 ans d’existence. Le Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire , PDCI-RDA fête son anniversaire. A cette occasion les hommages des sympathisants et militants du parti se multiplient . ARSENE DOGBA depuis l’ANGLETERRE fait parler de lui .

“A 87 ans aujourd’hui, le président Henry Konan Bédié, gardien de notre Temple, la Côte d’Ivoire, peut déjà être élevé au rang de patrimoine national. Parce qu’au-delà de son parti, le PDCI RDA ( 75 ans), cet autre patrimoine national inviolable, on le constate, le président Bédié est devenu, ces 4 dernières années, la référence de tous les autres partis politiques ivoiriens y compris le RHDP, parti au pouvoir. A preuve, lorsque les forces du mal ont voulu détruire notre pays, en Octobre 2020, c’est autour du Sphinx de Daoukro que toute l’opposition ivoirienne s’est rassemblée pour organiser la résistance en vue de sauver la nation. La légitimité de ses prises de position pendant cette autre période trouble de l’histoire de notre pays lui vaut aujourd’hui les yeux doux de ceux qui, hier, l’incriminaient et qui l’ont même fait prisonnier à sa résidence de Cocody pendant plusieurs semaines. Que Dieu lui renouvelle sans cesse toutes ses forces et lui donne encore plus d’années pour continuer de servir de rempart à la Cote d’ivoire et d’aider davantage à remettre notre pays sur la voie de l’espérance. Amour et admiration pour toi, cher père. Happy birthday, daddy” affirme-t-il .

Henri Konan Bédié, surnommé « HKB », né le 5 mai 1934 à Daoukro, est un homme d’État ivoirien. Il est président de la République de Côte d’Ivoire du 7 décembre 1993 au 24 décembre 1999. Président de l’Assemblée nationale à partir de 1980, il devient ainsi chef de l’État à la mort de Félix Houphouët-Boigny, « père » de l’indépendance du pays. Élu deux ans plus tard, il est renversé par le général Robert Guéï en 1999. Soutenu par le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), dont il est président, il est à nouveau candidat à l’élection présidentielle de 2010, où il arrive troisième du premier tour ; il se rallie alors à la candidature d’Alassane Ouattara, qui sort vainqueur de la crise de 2010-2011. Il retire son soutien à Alassane Ouattara en 2018 et est investi par son parti au scrutin présidentiel de 2020, qu’il décide finalement de boycotter après la décision du président sortant de briguer un troisième mandat, qu’il considère comme illégal.


Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles