02192017Headline:

Attaque d’un village ivoirien par des soldats guinéens : Ce qui s’est réellement passé à Sipilou

Le village ivoirien de Kpéaba situé dans la localité de Sipilou, à la frontière Côte d’Ivoire-Guinée, a été attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi par des hommes armés, causant un mort et l’incendie d’habitations.

L’attaque de Kpéaba est l’oeuvre de militaires guinéens accompagnés de civils qui ont incendié des maisons avant de se retirer en territoire guinéen, laissant sur place des douilles de kalachnikovs. Le bilan est d’un civil tué et de plusieurs blessés par balles. Ces hommes armés venus de la Guinée voisinepour y perpétrer cette attaque, seraient les mêmes qui, en 2013, avaient retiré le drapeau ivoirien pour hisser celui de la Guinée, provoquant des incidents avec les habitants. Le village de Kpéaba est au coeur d’un litige frontalier entre la Côte d’Ivoire et la Guinée depuis les indépendances.Espérons que les deux gouvernements voisins prendront toutes les mesures pour régler au mieux ce différent qui n’a que trop duré. Car les plus grandes victimes de toutes ces attaques sont les pauvres villageois qui voient toujours leurs efforts réduits à néant.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment