07282017Headline:

Attaque terroriste de Grand-Bassam livre des secrets / Deux militaires ivoiriens aux arrêts

terroriste

Plusieurs mois après l’attaque terroriste de Grand-Bassam, les enquêtes se poursuivent pour identifier les complices de cet acte djihadiste. Dans ce sens, deux soldats de l’armée ivoirienne ont été placés Deux éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire ont été placés en détention.

Deux militaires ivoirien. L’un du Bataillon de sécurisation de l’Ouest (BSO) et l’autre membre de la Garde républicaine (GR) sont aux arrêts dans le cadre des enquêtes sur l’attaque terroriste perpétrée par AQMI le 13 mars dernier sur la plage de Grand-Bassam.

« L’enquête continue. Nous avons arrêtés deux militaires. L’un basé au BSO et l’autre à la Garde républicaine. Ils n’ont pas participé à l’attaque. Mais, le parquet leur reproche d’avoir été au courant de la présence de ces personnes et de n’avoir pas informé leurs chefs », a déclaré Ange Kessy.

« Ce n’est pas un délit de connaitre quelqu’un. C’est parce que c’est un dossier névralgique qu’on les arrêté. Ils ne sont pas en situation de complicité, a-t-il précisé. L’un d’entre eux a même dit que le conducteur des terroristes est venu leur demander de la drogue ».

A en croire le Commissaire du gouvernement, ces deux militaires dont l’identité n’a pas été dévoilé passeront en jugement au cours du mois d’août 2016.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment