09222021Headline:

Attécoubé : les habitants se plaignent des violences récurrentes perpétrées par des microbes

L’insécurité est devenue grandissante depuis quelques temps dans la commune d’Attécoubé, commune qui partage ses limites avec celle d’Adjamé. Il ne se plus de jours à Attécoubé sans que des habitants de la commune ne se plaignent des agressions ou des affrontements des” microbes”.

En effet, selon un habitant avec qui nous avons échangé en mi journée d’aujourd’hui vendredi : ” Plusieurs jeunes adolescents armés d’armes blanches pour certains ou des morceaux de bois pour d’autres, s’affrontent tous les samedis soirs pour régler leur compte” raconte notre interlocuteur.

Ce dernier souligne que les plaintes des populations ne changent rien en leur façon d’agir. Au contraire, dit-il, ils deviennent plus violents de jour en jour. Ces violences selon notre informateur sont localisées dans le secteur de la Cite Fairmont où l’on note chaque week-end des affrontements de” microbes”.

La vidéo des violences circulant sur la toile actuellement témoigne de la véracité des faits. En effet, le mardi dernier, jour de la Tabaski, ces bandes de “microbes” se sont une fois encore illustrées de la mauvaise manière. Au moment où leurs amis fêtaient, deux groupes de jeunes, des machettes et des couteaux à la main se poursuivaient dans les rues de la commune. Des blessés avaient été enregistrés ce jours-là.

Malgré les efforts déployés par la police pour mettre en état de nuire ces individus, ces derniers persistent dans la violence et des agressions.

Attecoube a-t-elle détrônée la commune d’Abobo avec cette affaire des microbes? S’interrogent les habitants de cette commune qui appellent aujourd’hui le secours de l’État pour les débarrasser de ces jeunes voyous qui perturbent la tranquillité des populations d’Attecoube.

J.T

Comments

comments

What Next?

Recent Articles