05242017Headline:

Bassam incroyable! –Après l’attaque terroriste ce que font Les soldats, dozos et policiers d’Hamed Bakayoko

dozos 1

Côte-d’Ivoire Bassam – Les soldats, dozos et policiers d’Hamed Bakayoko accusés de vols et de pillages

Les forces de sécurité ivoiriennes sont-elle à mesure de se montrer entièrement responsable et de faire preuve de civisme dans l’accomplissement de leur mission ? Déjà accusées d’être tardivement intervenues hier, plusieurs heures après les débuts des tueries sur la plage de Grand-Bassam, elles sont accusées depuis ce lundi de pillages et de vols de biens et d’effets appartenant aux clients et propriétaires des hôtels et restaurants délaissés. Des portes ont été forcées, des portails cassés…Selon nos informations La paillotte, l’hôtel Koral beach ou encore l’Etoile du sud ont fait les frais des policiers et soldats pilleurs et voleurs, pourtant censés assurer la protection des lieux après la débandade d’hier. Le ministre ivoirien de l’Intérieur, Hamed Bakayoko qui hier encore encensait ses troupes, devrait revoir sa copie. Plusieurs opérateurs et clients d’hôtel ont en effet décidé de tenir l’Etat de Côte-d’Ivoire directement responsable des vols et pillages effectués par ses forces de sécurités. «Ce sont elles vos pseudo forces de sécurité qui sont responsables des vols», nous a indiqué un opérateur économique en colère.

connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment