12162018Headline:

Bocanda: Pour éviter le viol de sa femme, un homme nu poursuit un suspect

Dans la ville de Bocanda, Okoro est un orpailleur bien connu. Mais au-delà de cette activité relative à l’extraction de l’or, il est habité par de mauvaises intentions. En réalité, ce jeune homme, venu du centre de la Côte d’Ivoire, est un redoutable gangster qui a décidé de mener la vie dure à la population.

A preuve, de nombreux vols de moutons, de poulets et de téléphones-portables sont à son actif. Les exemples de ses méfaits sont légion. Et les victimes au nombre desquels figure le maire de la commune, en savent quelque chose. La liste n’est pas exhaustive si l’on s’en tient aux multiples plaintes portées contre lui.

L’univers carcéral n’a plus de secret pour ce garçon indélicat, qui a décidé, une fois encore, de faire parler de lui. Mais de la plus mauvaise des manières. En effet, dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 avril 2018, il a voulu poser un acte sexuel sans consentement.

De fait, cette nuit-là, pour satisfaire sa libido brûlante, il a tenté de violer une femme. A en croire les informations dont nous disposons, la concernée qui avait succédé à son époux dans les toilettes pour prendre sa douche, a été surprise par le violeur dont le souci était d’abuser d’elle sexuellement. La malheureuse dame, ayant constaté la présence de ce dernier, n’a pas hésité à appeler au secours. Toute chose qui a attiré l’attention de son époux, très apeuré par les cris de détresse de sa femme en danger. Ainsi, c’est sans perdre de temps qu’il est sorti de la maison, avant d’engager la course-poursuite.

Mais chose curieuse dans cette chasse à l’homme. C’est que déjà au lit, le mari de la femme en danger, n’a pas eu le temps d’enfiler ses dessous qu’il tenait fermement en main. C’est donc tout nu, qu’il s’est éjecté de sa maison, pour se lancer aux trousses du malfaiteur. On imagine aisément le spectacle offert par cette nudité, dans le quartier de Blaidy-Extension. C’est plus tard qu’il a enfilé ses dessous, sous le regard des badauds, qui n’ont pas manqué de se tordre de rires. Après quoi, ces badauds, furieux, ont passé à tabac Okoro, rattrapé du reste. Avant de le conduire à la brigade de la gendarmerie de Bocanda, avec à sa tête l’adjudant chef Kpakpo David.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment