11202017Headline:

Bonoua: Un gérant de maquis meurt en pleins ébats sexuels avec sa serveuse

_couple infidele

S’enfermer avec une partenaire et satisfaire sa libido, une gymnastique heureuse dans la plupart des cas pour les amoureux mais qui, hélas, s’est avérée tragique pour D.T , Ivoirien de 47 ans et gérant d’un célèbre maquis à Bonoua.

C’est lors de la déposition à la police, de la serveuse du maquis en question, que l’on saura les circonstances exactes de la mort brutale du gérant. Selon nos sources, à en croire cette dernière âgée de 26 ans et répondant aux initiales B.A.M, il y a une semaine qu’elle est embauchée comme serveuse. Entre temps, son patron qui voulait bénéficier de ses services à tout moment, vu que son local ne désemplit presque jamais, lui trouve alors une couchette attenante au maquis.

Les choses se passaient bien jusqu’à ce qu’en plein sommeil, dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 janvier 2015, la jeune fille dit avoir senti son Boss la dévêtir avant de la posséder. Chose, soutient-elle, qui lui déplaît, mais qu’elle s’est gardée d’extérioriser par respect pour son patron. Malheureusement, poursuit-elle, c’est au moment de libérer sa semence, qu’elle entend son partenaire du jour subitement pousser un cri strident et s’affaisser sur le côté. Prise de peur, elle dit avoir tenté de réanimer son amant d’un soir, mais ce dernier était déjà mort.

Après le constat de la police, le corps sans vie est enlevé et transféré à la morgue de l’hôpital général de ladite commune, selon la même source.

Soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment