07272017Headline:

Burkina Faso: découverte de la tombe de Dabo Boukary à Pô, 27 ans après sa mort / les circonstances de sa disparution…


mercredi 22 février 2017 – La tombe Dabo Boukary, un étudiant en médecine enlevé après une manifestation au campus par desmilitaires en 1990 et torturé à mort, a été retrouvé dans la ville de (150km, sud), ou se trouvait l’un des camps d’entrainement des soldats d’élite du président déchu Compaoré.
Après la chute du régime Compaoré, ‘’les langues se délient et le doyen des juges d’instruction qui s’occupe de ce dossier, a pu concocter un certain nombre d’informations, d’indices, et au regard des témoignages concordants, il a pu convoquer les avocats que nous sommes pour indiquer la ‘’présumée tombe’’, a confié Me Bénéwendé Sankara.
«La supposée  tombe de Boukary Dabo est quelque part non loin de la frontière du Ghana voisin», a déclaré Me Sankara de retour des lieux en compagnie des membres de la famille de Dabo Boukary et du juge d’instruction.
«C’est une tombe qui a résisté à 27 ans d’intempéries mais avec les traces qui ne peuvent pas disparaitre, il peut être retrouvé à tout moment», a précisé l’avocat qui était également accompagné de Me Prosper Farama, le second avocat de la famille Dabo.
Dabo Boukary, alors étudiant en 7eme année de médecine, a été arrêté le 19 Mai 1990 et conduit au conseil de l’Entente (une des premières bases de l’Ex-RSP) où il sera torturé par les éléments de la Garde présidentielle jusqu’à ce que mort s’en suive.
Depuis lors, malgré les manifestations, aucune nouvelle officielle de son décès, ni l’indication du lieu où il a été enterré n’était connu.
Le 9 janvier 2017, le tribunal militaire a inculpé le colonel Mamadou Bamba, également poursuivi dans le cadre du putsch manqué.
Etudiant en médecine au moment des faits, le colonel Bamba, aurait joué un rôle d’informateur ayant abouti à l’arrestation de Boukari Dabo.
Boa, Ouagadougou

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment