05262017Headline:

Cocody, crime odieux /une femme de 60 ans sauvagement poignardée à son domicile, elle laisse un nom avant de mourir

C’est dans un de ces pavillons tranquilles du quartier “cité des arts” de la commune de Cocody, que s’est produit un crime  abominable ce jeudi. Une femme de la soixantaine a été découverte morte gisant dans le sang. Suspecté par la police dans cette affaire, un jeune homme a pris la fuite.

La victime, une femme sans histoire âgée d’une soixantaine d’années, était une ex-employée de la compagnie aérienne “Air Afrique” à la retraite. Malheureusement jeudi matin, alors que rien ne laissait présager un drame, elle est découverte ensanglantée à son domicile, poussant un dernier souffle.

Lardée de plaies, du sang partout dans l’appartement, tout indique que la vieille femme prénommée Yvette a été tuée avec une grande violence. Elle était allongée sur le dos, et éviscérée visiblement par une arme blanche.

C’est peu après les faits commis aux environs de 10heures, qu’un habitant du quartier découvre la victime agonisante. Celle-ci lui aurait alors soufflé un nom avant rendre l’âme définitivement.

” Il est probable que la vieille dame connaissait son agresseur, mais toutes les pistes seront étudiées dans cette affaire ” confie en ce moment la police lors des premières constatations.

Un grand nombre d’éléments étudiait minutieusement la scène de crime, en milieu de journée sur un rayon d’au moins 50 mètres.

L’individu cité par ailleurs dans cette histoire est annoncé en fuite. Ce qui fait véritablement de lui le principal suspect.

Outre, le premier témoin, la police ne disposerait qu’un autre. La victime vivait dans un pavillon isolé: De chaque côté les maisons mitoyennes sont vides tous les matins, désertées par leurs propriétaires partis au boulot.

En fin de soirée, l’enquête a été confiée à la police criminelle. Elle se chargera de fairel lumière sur cette affaire.

Uncrime  qui rappelle ceux commis dans les quartiers de Koumassi et Dokui aux mois de mars et avril. Les habitants de lacité des arts  àCocody  restent encore choqués.

Adriel, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment