11182017Headline:

Cocody/On a frôlé le pire- Démantèlement des gares anarchiques/”Vous mettez les gens au chômage. On va voler et vendre la drogue. C’est mieux”

Peu s’en est fallu que les éléments de la Brigade de lutte contre les incivilités soient pris en partie par les syndicalistes appelés ‘‘Gnambro’’ vendredi 30 juin 2017 à Cocody-Riviera Palmeraie au carrefour Après Barrage à 19 h 12.

« Quittez les lieux si vous n’êtes pas concernés. Quand ça va commencer, on va mélanger tout le monde. », met en garde un syndicaliste à l’endroit des passants et autres voyageurs de la gare de fortune sise à Cocody-Palmeraie, carrefour Après barrage.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, nuit et plein air

Pendant ce temps, la tension est à son comble. Injures et provocations pleuvent sur les agents de la Brigade de lutte contre les incivilités venus à bord d’un canter estampillé Epervier. Après avoir embarqué trois véhicules de transport (Toyota Picnic) dans des véhicules de dépannage, cette unité qui démantèle les gares non autorisées, était dépassée par les évènements. « L’ordre vient d’en haut », indique le responsable de l’unité.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, nuit, foule et plein airC’est sans compter sur la fougue des syndicalistes. « C’est vous (le régime d’Abidjan Ndlr) qui faites que les microbes (gangs à la machettes Ndlr) existent. Vous mettez les gens au chômage. On va voler et vendre la drogue. C’est mieux. », lance un syndicaliste très remonté.

La tension était à son comble lorsque nous quittions les lieux. Nous y reviendrons.

imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment