11202017Headline:

Côte d’Ivoire : 2 syndicats d’étudiants s’affrontent violemment à l’Université FHB de CoCody 1 mort, des étudiants arrêtés

etudiant

Des membres de deux syndicats notamment la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et l’Association générale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Ageeci), se sont affrontés jeudi soir dans l’enceinte de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody située dans le quartier chic de Cocody faisant un mort et des blessés, a appris l’Agence de Presse Africaine (Apa), vendredi, sur place dans la capitale économique ivoirienne.

‘’Tout a commencé avant-hier (mercredi) au quai de bus situé à proximité du Centre hospitalier et universitaire (Chu). Des membres de nos deux structures ont eu des disputes. Deux de nos camarades qui prenaient leur repas au palmier ont été attaqués par des membres de l’Ageeci”, a confié à Apa, Fulgence Assi, le Secrétaire général de la Fesci.

‘’Ils ont tenté de se défendrUniversité Houphouët-Boignye puis s’en est suivi une course-poursuite contre nos membres. Nous avons constaté ce matin (vendredi) sur le campus des membres de cette structure avec des gourdins en présence des forces de l’ordre déployés sur le campus”, a-t-il poursuivi, ajoutant que ‘’deux de nos camarades ont été rués de coups. L’un a trouvé la mort aujourd’hui”. Selon M. Assi, le défunt est un étudiant inscrit en Master 1 de gestion. ‘’Nous déplorons ces événements .Nous avons saisi les autorités compétentes et nous comptons déposer une plainte contre cette structure », a conclu, le Secrétaire général de la Fesci.

Niamkey Koffi, Secrétaire à l’information de l’Ageeci Section Anglais, confirme ces violences qui seraient parties de disputes au niveau du quai.‘’A la suite d’une dispute avant-hier au quai du 85 au niveau du Chu. Le lendemain alors que nous étions en train de nous préparer pour une manifestation contre le Crou-A (Centre régional des œuvres Universitaires Abidjan), des étudiants s’apprêtaient à occuper de force des chambres en cité” a ajouté M. Koffi. “On a constaté que la Fesci s’apprêtait à nous attaquer. Des jeunes ont été convoyés dans des Gbaka (minicars utilisés dans le transport urbain à Abidjan). Ils ont fait des tours dans certains amphithéâtres afin de mobiliser. A notre avis, ils entendaient riposter. Certains de nos QG ont été saccagés. L’Ageeci a donc répliqué”, a-t-il indiqué.

Cinq étudiants qui seraient membres de l’Ageeci ont été arrêtés vendredi et conduits à la préfecture de police d’Abidjan. Le calme est revenu dans l’après-midi au sein de l’université. Des violences entre mouvements d’étudiants sont récurrentes malgré les nombreuses initiatives de sensibilisation des responsables universitaires.

Source : Apa

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment