05242017Headline:

Côte d’Ivoire: 22 trafiquants d’enfants aux arrêts

La police interpol a procédé à l’arrestation de 22 trafiquants d’enfants à San Pedro, au sud-ouest du pays en début du mois de juin, indique le comité national de Surveillance (CNS).

 

Ces arrestations feraient suite à la mise en œuvre du projet de lutte, contre l’exploitation des enfants dans le secteur du cacao dénommé « AKOMA ». Elles ont été possibles grâce à des visites surprises dans différentes plantations de cacao de la ville abritant le second port du pays.

 

A en croire interpol dans un communiqué, « ces enfants travaillaient dans des conditions extrêmes, particulièrement dangereuses pour leur santé. ils étaient originaires du Burkina Faso, de Guinée, du mali et du nord de la côte d’ivoire.

 

Certains d’entre eux, employés dans les champs depuis un an, ont déclaré aux enquêteurs travailler régulièrement de longues heures chaque jour sans recevoir ni salaire, ni éducation. » 48 des enfants ont pu être secourus lors de l’opération policière.

 

Les 22 trafiquants ont été déférés devant les tribunaux pour répondre de leurs actes. Des ressortissants de la CEDEAO convoient des enfants âgés entre 5 et 16 ans de leurs pays respectifs, et sont exploités dans les plantations de cacao depuis plusieurs décennies en Côte d’Ivoire.

 

Le Démocrate

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment