12032016Headline:

Côte d’Ivoire -6 braqueurs microbes arrêtés à Agboville. Voici leurs identités

braqueur microbes

Un gang de six braqueurs ayant sévi, dans la nuit de jeudi à vendredi, entre 2 heures et 4 heures du matin dans différents quartiers d’Agboville, a été neutralisé et mis sous les verrous par les forces de sécurité postées à un barrage au carrefour château route d’Abidjan, alors que ces bandits tentaient de quitter la ville pour Abidjan à bord d’un car de transport avant l’aube, a appris l’AIP de source policière.

Des agents de police et de gendarmerie ont appréhendé ces bandits sur qui ils ont retrouvé des armes (pistolets), de longs couteaux, plusieurs dizaines de portables, ainsi qu’une forte somme d’argent, a en outre relaté à l’AIP un témoin qui voyageait à bord du car dans lequel se trouvaient les bandits.

Il s’agit de Koné Karamoko, 19 ans, Diakité Hamed, 22 ans, Traoré Mohamed, 26 ans, Ibrahim Kéïta, 23 ans, Ali Bakayoko, 22 ans venus d’Abidjan et Cissé Ali 29 ans, l’indic du groupe, qui réside à Agboville.

« Ils étaient assez identifiables avec des coiffures bizarres, des tenues bigarrées et surtout, le bas des pantalons et les chaussures humides et pleines de boue », a-t-il poursuivi, indiquant que les suspects embarqués par les forces de sécurité étaient tous assis dans le fond du car et avaient leur butin, sous leurs sièges.

« Ils ont cassé ma porte brusquement, m’ont battu et blessé à la tête avec l’arrière d’une daba et maîtrisé toute la maisonnée avec une arme à feu », a témoigné un enseignant retraité de 69 ans, qui portait une blessure ouverte à la tête, déplorant que ces jeunes continuaient de fumer pendant qu’ils opéraient.

Ils auraient emporté plusieurs centaines de mille, soutient le professeur d’enseignement professionnel à la retraite.

Comme lui, cinq autres présumées victimes des quartiers Lycée, Sanbrégnan, Sogefiha, Carron, trouvés au commissariat, ont immédiatement reconnu leurs agresseurs.

Plusieurs autres présumées victimes se sont présentées spontanément à la police, pour identifier les jeunes braqueurs, vu que depuis quelques semaines, des vols avec effraction ont été signalés dans la ville.

Vol de nuit en réunion avec violence, effraction portant sur des portables, et de l’argent, sont les infractions retenues contre les malfrats, selon les services de police.

SourceAIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment