07272017Headline:

Côte d’ivoire à l’ouest: L’armée met en déroute une bande puissamment armée-La zone bouclée

frci maca

Des hommes puissamment armés, notamment de fusils d’assaut, venus de Logoualé, ont perpétré, le samedi 15 août 2015, une attaque à « Chantier Colonel », baptisé « Bougalou », un village du département de Bloléquin.

Selon des sources sécuritaires et administratives jointes sur place, en fait d’assaillants, il s’agirait « de braqueurs » qui, poussés par leurs instincts criminels, ont jeté leur dévolu sur ce village peuplé de 3 000 âmes et qui abrite de grands planteurs de cacao du département de Bloléquin. Trois (3) des quatre (4) assaillants ont été maîtrisés et le quatrième s’est fondu dans l’immense forêt qui s’étend entre les départements de Bloléquin, Logoualé et Zou-Hounien.

L’ex-ministre Dagobert Banzio, président du Conseil régional du Cavally, a indiqué que « les 3 braqueurs arrêtés ont été remis à la gendarmerie de Bloléquin ». Le village de Bougalou est situé à un peu plus de 70 km à l’ouest de Bloléquin. L’armée qui « a bouclée toute la zone », selon des sources sécuritaires, passe la zone au peigne fin en vue de mettre la main sur le quatrième assaillant.

Comme s’il s’agissait d’un pied de nez aux autorités du pays, cette attaque à l’ouest coïncide avec la visite du ministre auprès du président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi. En provenance de Toulépleu, il a fait une escale, le dimanche 16 août, à Bloléquin et s’est longuement entretenu avec les autorités de cette localité.

 

Armand B. DEPEYLA

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment