12102016Headline:

Côte d’Ivoire: Accident de la route dans le nord du pays- le bilan s’alourdit de 16 à 22 morts

 accident route

au moins 17 morts dans un accident de la route dans le nord du pays

Un accident de la route impliquant un camion de transport de marchandises a fait au moins 17 morts et une vingtaine de blessés jeudi sur l’axe Boundiali-Kani, au nord du pays, a indiqué jeudi à Xinhua une source sécuritaire..

Le camion surchargé de marchandises et de commerçants a subitement perdu son équilibre et s’est renversé dans un ravin.

Des passagers (commerçants) ont été écrasés dans la chute de gros engin, et d’autres ont été blessés dont une dizaine de cas graves.

En Côte d’Ivoire, l’imprudence des conducteurs qui s’adonnent à des excès de vitesse, la dégradation des voies et la surcharge constituent les principales causes des accidents de la route qui surviennent de manière récurrente dans le pays.

Officiellement, les facteurs humains pèsent pour 94% dans les causes des accidents de la circulation.

Selon les statistiques de l’Office national de sécurité routière (OSER), la Côte d’Ivoire enregistre chaque année 6.000 accidents de la route qui occasionnent 600 morts et plus de 13 000 blessés. Fin

Xinhua

Côte d’Ivoire: Drame de Boundiali, le bilan passe de 16 à 22 morts

Le bilan du drame qui s’est produit hier àBoundiali  s’est alourdit ce vendredi, a appris de sources médicales.

Alors que nous dressions un bilan de 16 morts dans notre précédent article de l’accident sur l’axe Boundiali-Morondo-Kani, le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Séguéla, qui a finalement accueilli les blessés, nous informe que le nombre de décès a augmenté. Il est passé de 16 à 22.

Pour rappel, un camion de 10 tonnes communément affecté au transport des bois de feux (Lôgôdjougou), surchargé et avec au moins trente personnes embarqués, s’est renversé très tôt jeudi matin alors qu’il se rendait à Djiborosso.

La majorité des victimes sont mortes écrasées.

Selon nos informations, la vingtaine de corps a été transférée à la morgue du CHR deSéguéla  ainsi que les blessés.

En Côte d’Ivoire il est très rare d’observer des chargements non surchargés, une plaie concrète pour la sécurité qui perdure depuis une vingtaine d’année et dont on ne compte plus les victimes.

Côte d'Ivoire: Drame de Boundiali, le bilan passe de 16 à 22 morts

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment