09182018Headline:

Côte d’Ivoire/Accouchement-Encore ,Ce drame de trop aurait pu être évité : Ces faits risquent de vous briser le cœur

La situation s’empirant, le mari à plusieurs fois rappelé le médecin qui a insister qu’il serait là d’un moment à un autre..c’est finalement à 9h qu’il s’est amené !!!

Je viens à travers ces lignes vous relater une expérience malheureuse et très douloureuse que ma famille et moi avions vécu !
Je veux que justice soit rendu et que des vies soient sauvées.
Ma soeur est décédée le samedi 23 Septembre à la CLINIQUE SAINTE RITA DE YOPOUGON des suites d’un accouchement emportant aussi le bébé qu’elle portait.

 

 

Les faits :

Ma soeur fréquentait cet établissement depuis 5 ans et était suivi par le même gynécologue.
Après avoir contracté la grossesse qui l’a emportée, elle s’y rendait régulièrement pour ses consultations prénatal.

Vu son âge de 42 ans et son état d’hypertendu…cette grossesse était a hauts risques donc à suivre de près.
Avant le jour du Décès,elle avait eu 2 malaises qui avaient nécessités son hospitalisation.
Ces fait n’ont nullement attirés l’attention du Médecin traitant et de la CLINIQUE pour prendre des mesures appropriées en flairant le drame qui se préparait (à savoir l’enfant qu’elle perdait et elle même son état qui se dégradait)
Le 23 Septembre ma soeur s’est réveillée avec des Douleurs atroces.
Son mari et elle ont pris le soins d’appeler le Médecin traitant (les captures d’écran s de téléphone GSM peuvent le prouver) afin de l’informer de leur arrivée imminente à la Clinique.

 

Le Médecin n’y étant pas leur a demander de l’y attendre car il y avait laissé des consignes afin que le personnel sur place puisse s’occuper d’elle.
Une fois sur place,aucun soins ne lui a été donné !!!!

La situation s’empirant, le mari à plusieurs fois rappelé le médecin qui a insister qu’il serait là d’un moment à un autre..c’est finalement à 9h qu’il s’est amené !!!
Après une échographie attestant la mort de l’enfant,il a été décidé par le Médecin que la voie d’accouchement serait basse.
Malgré la décharge signée auparavant pour une Césarienne et les supplications de l’époux et de la Défunte qui ne supportait plus les douleurs,Le médecin et son staff l’ont forcé à accouché par la voie basse!!
Voici sa dernière phrase”Puisque c’est déjà gâté et que l’enfant est mort faites s’il vous plaît une Césarienne car j’ai très mal je souffre et sauvez moi”
Il faut aussi rappeler que son 1er fils est né par césarienne dans cette même CLINIQUE.
Mort s’en est suivi après la poussée !!

La famille ayant approché la Clinique pour avoir des explications,C’est la Directrice sans le Médecin accoucheur qui a donné des explications très peu convaincantes !!
Face à cela,par le biais d’un avocat de la place contacté ,nous avons tenté d’avoir le Dosier Médical de la Défunte par voie d’huissier cela nous a été refusé !!!
L’avocat y a aussi envoyé le mari pour le réclamer mais la Clinique Sainte Rita à encore refusé de délivrer le Dosier Médical.
L’avocat de la famille à donc introduit une plainte au Tribunal de Yopougon contre la Clinique Sainte Rita de Yopougon pour Homicide involontaire et non assistance à personne en danger.
La famille reproche au Médecin son Laxisme. En effet connaissant les antécédents médicaux de la défunte,vu son Âge et son état d’hypertendu…s’il n’était pas disponible,il aurait pu les orienter par téléphone vers une autre Clinique.
Aussi,Le fait de les faire attendre 3h sans soins, cela a beaucoup fragilisé la Défunte en plus de la faire pousser malgré son Âge,son hypertension et son Moral déjà très bas après avoir su que son bébé ne vivait plus!!!

Nous souhaitons à travers ce douloureux témoignage que Justice soit rendu,que des vies soient sauvées et lutter contre le Laxisme de certains Médecins !

Merci pour l’attention et que l’âme de notre soeur repose en paix !
Que Dieu nous garde.

Serge Sea

Autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment