09222018Headline:

Côte d’Ivoire/Alépé : Un enseignant tué par ces beaux-parents

Un instituteur d’une cinquantaine d’années, répondant aux initiales de N.N., n’aura pas eu l’occasion de célébrer la fête du travail du 1er mai dernier, comme l’ont d’ailleurs fait, de nombreux travailleurs du monde entier. La raison, il a été découvert mort, à Danguira, dans le département d’Alépé.

Mais que s’est-il donc passé ? Nos sources informent que N.N. est en service dans un village de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire de Tiapoum. Le lundi 30 avril 2018, veille de la fête du travail, il quitte son poste de travail pour se rendre à Danguira.

Une fois sur place, lui et quelques-uns de ses amis, tout heureux, savourent leurs retrouvailles autour de bouteilles d’alcool. C’est ce qui se passe généralement en pareilles circonstances. Et c’est seulement plus tard dans la nuit que les joyeux lurons consentent à se séparer, pour permettre à chacun de rentrer chez lui. N.N., lui, choisit plutôt de foncer au domicile de ses beaux-parents. Mais lorsqu’il arrive sur les lieux, il ne trouve aucun membre de la famille en place. N’empêche, épuisé qu’il est, il décide de passer la nuit dans le salon de la maison.

Le lendemain mardi 1er mai, jour de la fête du travail, tous ses amis se retrouvent à nouveau dans la taverne, pour poursuivre le « show » commencé hier. Les autres attendent donc qu’il les rejoigne. Mais jusqu’aux alentours de 14h, toujours pas de silhouette de l’enseignant.

Ses amis qui ne comprennent rien à cette longue absence, décident de se rendre au domicile de ses beaux-parents, où N.N. avait dit la veille, qu’il se retrouverait. Mais une fois sur les lieux, c’est avec une grosse amertume qu’ils découvrent. N.N. inerte. Le pauvre est mort. C’est la consternation totale. Les amis n’en reviennent pas. Comment un homme, pétant la forme la veille, peut-il être inerte, dans un état cadavérique ?

Mais qu’est-il arrivé à N.N. ? Les éléments de la brigade de gendarmerie d’Alépé qui procèdent au constat d’usage, vont justement s’employer à découvrir les causes du décès inattendu de l’instituteur. Et c’est pour cela, qu’ils ont ouvert une enquête. Rappelons que N.N. laisse derrière lui, inconsolables, une veuve avec quatre jeunes orphelins.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment