08162017Headline:

Côte d’Ivoire: Après avoir reçu les 5 millions de F cfa : plusieurs mutins en fuite, des morts parmi eux,de graves revelations

Le Colonel Touré Fama et le Commandant Bouadi Yao Grégoire, respectivement nouveau commandant de la Base aérienne d’Abidjan et des Fusiliers commandos de l’air (Fuca) devraient faire l’amer constat du départ précipité de plusieurs éléments, qui sont portés disparus.

Ceux ci n’ont pas donné signe de vie depuis l’expiration de la carence de six jours d’abscence autorisés dans l’armée . D’ailleurs, selon des sources sécuritaires, tous sont injoignables. En tout cas, depuis le lundi 23 janvier 2017, ces militaires ont quitté leur camp pour une destination inconnue. Bien avant cette « désertion », ils ont posé des actes qui continuent d’être diversement interprétés par certains de leurs collègues et frères d’armes informés de la situation. En effet, ils ont immolé un bœuf noir et un mouton dans les environs des locaux des Fuca, après avoir proféré des incantations, avancent les mêmes sources. Est-ce pour s’attirer des bénédictions ou protéger leur fuite ?

Difficile de répondre à ces interrogations. Toujours est-il qu’après cette cérémonie, une partie des carcasses de ces animaux a fait l’objet d’un festin avant que l’autre ne soit distribuée « généreusement » dans de petits paquets. Une fois ce « rituel» effectué, leur paquetage au dos, beaucoup ont disparu de la circulation. Dans cette fuite, le malheur va frapper plusieurs d’entre eux. Le mardi 24 janvier 2017, alors que certains de ces soldats étaient en partance pour Bouaké (349 km au nord d’Abidjan), ils sont victimes d’un grave accident : bilan trois des militaires meurent sur le coup.

Un autre parmi eux trouve également la mort dans un autre accident de la circulation à Abidjan, après avoir été violemment fauché par un véhicule. Parmi ces éléments, nos sources indiquent que plusieurs ont perçu une bonne partie des douze millions de francs Cfa que leur a accordés le chef suprême des armées, Alassane Ouattara, à la suite de deux semaines de mutinerie, ayant gagné aussi bien des camps d’Abidjan, de Bouaké, que ceux de Daloa, Dimbokro, Korhogo, Yamoussoukro et Bondoukou.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment