07172018Headline:

Côte d’Ivoire: Après le ménage une femme meurt dans la douche en plein bain à Bangolo

La mort, cette inconnue détestable, contre laquelle on ne peut rien hélas, a frappé la famille Zalé vivant dans la ville de Bangolo. La victime est une femme d’environ 40 ans, fauchée par la mort, alors qu’elle prenait son bain. Le drame s’est produit le samedi 30 juin 2018, au quartier « Lohin ».

Pour les informations en notre possession, il revient que ce samedi matin-là, comme à son habitude, la jeune dame, répondant au prénom de Marie-Chantal, se réveille assez tôt, pour effectuer les travaux ménagers. Cela fait, elle s’empare d’un seau d’eau et s’engouffre dans la douche commune. On entend la clé tourner dans la serrure, puis le clapotis de l’eau, qui frappe le sol. Après quoi, plus rien. Et le temps passe. En principe, la jeune dame devrait avoir depuis longtemps terminé son bain.

Mais jusque-là, Marie-Chantal ne réapparaît toujours pas. De longues minutes passent, sans que l’on n’entende plus un seul bruit, en provenance de la douche. Et la femme au foyer ne répond guère non plus, aux appels d’autres membres de la famille, voulant eux aussi, occuper la douche pour se laver.

Mais que se passe-t-il donc ? Les membres de sa famille ne comprennent rien, à ce silence inexplicable. Et c’est ce qui inquiète sérieusement. Après de nombreuses hésitations, on se résout enfin, à savoir la vérité de ce silence-radio. Et pour ce faire, les parents de Marie-Chantal font recours à une hache et défoncent la porte de la douche.

Et que découvrent-ils ? La pauvre dame, entièrement nue, est étendue de tout son long, à même le sol de la douche. Elle a les yeux hagards et respire à peine. Que lui arrive-t-il ? L’émoi, mêlé à des sanglots, s’empare de la cour. Dans cette terrible atmosphère de grande émotion, la famille s’emploie à faire évacuer Marie-Chantal à l’hôpital général de la ville. Hélas, trop tard. Car, avant même d’accéder au centre hospitalier, elle avait déjà rendu l’âme. La gendarmerie saisie, des agents se rendent sur place et procèdent à un constat d’usage.

Mais de quoi peut être soudainement morte, la dame pourtant pleine de vie des minutes avant ? Les siens n’ont aucune réponse et n’en reviennent pas. Dans la famille éplorée, c’est la consternation totale.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment