12042020Headline:

Côte d’Ivoire : attaque du campus de Cocody, la police complice ?

Les policiers ont usé de gaz lacrymogène, pour disperser des militants de la Fesci, dans les jardins de l’université de Cocody.
Des microbes ont attaqué ce mardi 20 octobre 2020, le campus de l’université Felix Houphouët de Cocody.

Nous apprenons que des individus venus dans un Mini-car armés de machettes ont fait irruption au sein de l’Université Félix Houphouet Boigny. Ils viennent d’être chassés par la FESCI qui les poursuit par l’entrée CHU de cocody. La riposte aurait été à la hauteur de l’attaque d’où l’arrestation d’un badaud. Alerté, la police fait une descente musclée sur les lieux en vue de ramener le calme. Mais la situation est jusque là incontrôlable .

« Seigneur protège la Côte d’Ivoire. Les MICROBES viennent d’attaquer le campus de l’université Felix Houphouët Boigny de Cocody, temple du savoir, pour leur faire payer la facture. Un État voyou mérite la désobéissance civile » a lancé Mabri Toikeusse.

Selon plusieurs témoins des affrontements sont signalés au campus de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Des individus armés de machettes et de gourdins y ont fait irruption pour s’attaquer aux étudiants.

Pour l’heure, il est difficile de faire le point de la situation sur les affrontements signalés au campus de Cocody. La police a joue son rôle sur le terrain.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles