07252017Headline:

Côte d’Ivoire / Cocody Dokui: Assassinat de 2 jeunes filles à leur domicile, leur frère cadet s’est enfuit, voici….

Mardi 14 Mars 2017-  Lundi soir aux environs de 18heures, la police a procédé à la découverte de deux corps sans vie au quartier Dokui, situé dans la commune de Cocody. Deux jeunes filles y ont été assassinées à leur domicile.

Crime effroyable. L’une âgée de 22ans, avait le crâne littéralement fracturé et recouverte d’un matelas, tandis que l’autre de 25ans était entièrement défigurée, avec des dents arrachées violemment. Comme constaté sur place par KOACI.COM, elles auraient été agressées avec un gros bâton.

Découvertes mortes en début de soirée, c’est leur silence prolongée dans les appels téléphoniques et une absence inhabituelle à leur lieu de travail lundi matin, qui éveilleront tous les soupçons.

Pour la plus âgée qui est stagiaire dans une banque, son copain s’en inquiétait suffisamment, au point de se rendre à leur domicile du quartier Dokui, situé derrière le secteur dit “allocodrome” en début de soirée.

Sur place alors, l’horreur que ce dernier découvre est entière. Après avoir hélé sa compagne à la porte d’un studio contigu aux autres en effet, il retrouve les deux jeunes sœurs couchées inanimées dans un bain de sang.

Les pleurs poussées de cris alertent immédiatement les voisins. Ils sont à leur tour muets de stupeur devant le spectacle d’une maisonnée gisant dans le sang.

Informée la police débarque avec des techniciens de scène de crime. Le scénario ressemble à un cambriolage virant au drame. Sauf que le principal suspect est vite identifié. Il s’agit du frère cadet. Partageant le même toit avec ses sœurs, il est introuvable depuis les faits. Il aurait également emporté les téléphones portables des victimes, plus un écran plasma avant de de disparaître.

” Tels que analysés, les faits nous obligent à croire qu’il s’agit bien du frère cadet des victimes. Il est le seul homme qui était avec elles. En plus il n’y a eu aucune trace d’infraction. Après les crimes, la porte a été refermée tranquillement, et quelques biens ont été emportés ” ont confié les enquêteurs à la police.

Du côté des voisins également, ils avoueront n’avoir jamais rien soupçonné. ” Nous n’avions jamais entendu quelque chose d’inquiétant jusqu’aux macabres découvertes” se livreront t-ils.

Selon la police, les faits se sont produits dans la nuit du dimanche. Une enquête est ouverte et confiée à la police criminelle.

Adriel, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment