10192017Headline:

Côte d’Ivoire: Des microbes agressent des passagers maintenant en pleine journée à Abobo

gang microbe

: Des microbes tentent d’agresser des passagers en pleine journée et prennent la fuite dans l’indifférence totale

Plus un jour ne passe, sans que les microbes ne se signalent dans la commune d’Abobo. Vendredi matin, les forbans se sont déportés au grand marché de la commune, pour tenter d’agresser les honnêtes citoyens, comme constaté sur place
S’ils étaient réputés pour les attaques de nuit, les microbes sortent désormais en plein jour pour opérer. Vendredi matin, ces insociables se sont deportés au grand marché de la commune d’Abobo, pour tenter de dépouiller d’honnêtes citoyens.

Leurs premières cibles, des passagers à bord d’un taxi intercommunal pris au piège d’un embouteillage, causé par l’indiscipline des chauffeurs de gbaka et les commercants aux abords de la route. Pendant qu’un élément du groupe s’affairait à distraire le conducteur, un autre essayait d’ouvrir la portière arrière du taxi pour attaquer les occupants. Fort heureusement, ayant vite compris leur combine, les clients s’empresseront de monter les vitres pour faire barrière.

La suite se passe dans une indifférence totale. Pourtant, couteau dans la poche, une allure de bandit, les microbes sont reconnaissables.

Non contents d’avoir échoué, les divorcés sociaux se dressent devant des passagers à la descente d’un “gbaka”. Sauf que là, l’alerte sur la présence des microbes est automatiquement lancée par des femmes ivres de peur. Les forbans prennent alors la fuite, profitant d’un mouvement de panique générale dans le marché.

À Abobo, le phénomène des microbes qui perdure, est due au manque de courage des populations. Certains refusent de dénoncer les malfaiteurs par peur des représailles. La scène observée par KOACI en témoigne fortement.

Adriel, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment