06222018Headline:

COTE D’IVOIRE : Djirognépahio, une fille violée et tailladée et son copain tué par des microbes

Un jeune de Djirognépahio, un village situé à 6 km de San Pedro sur l’axe menant à Soubré, a tué dans la nuit de dimanche à lundi son meilleur ami à coup de machette, et tailladé la copine de ce dernier après l’avoir violée.

Ce crime est survenu suite à une dispute que le forcené a eu avec son ami plus tôt cette même nuit, à propos de la copine de l’ami qu’il convoitait.

Lundi matin, les populations de Djirognépahio, ahuries, ont découvert le corps sans vie de Sawadogo Gérard baignant dans une mare de sang, la tête, les bras et le haut du corps portant de larges entailles, avec des membres presque sectionnés.

Kéké G. Anne-Marie, 17 ans, élève en classe de 4ème au collège Christ Roi de San Pedro, est celle qui a donné l’alerte. Copine de Sawadogo Gérard, elle a eu le pouce gauche entièrement coupé, de larges entailles de machette à la joue, au menton et aux bras. Son agresseur, prénommé Didier, venait de la violer juste après avoir tué son copain, sous ses yeux. Transportée lundi au centre de santé de la gendarmerie de San Pedro, ses jours ne sont plus en danger.

Anne-Marie dit s’être rendue dimanche aux environs de 18H30 au domicile de son copain pour prendre un poulet et retourner. Mais son copain a voulu qu’elle reste chez lui pour dormir. Elle refuse parce que devant retourner à l’école le lendemain.

Ayant décidé de retourner chez elle, Anne-Marie est suivie par Didier qui était venu chez son ami chez qui il a gardé ses bagages. Chemin faisant, il fait la cour à la jeune fille qui refuse. Il tente alors de la tirer dans les broussailles, mais elle parvient à le mordre et retourne raconter l’histoire à son copain qui va demander des explications à son ami. Didier nie les faits et la dispute finit en bagarre entre les deux amis, poussant le jeune homme à menacer de mort son ami, au moment où il part avec ses bagages.

« Aux environs de minuit alors que nous dormions, j’ai été réveillée par les cris de mon copain que j’ai découvert en sang, en train d’être achevé à la machette par Didier », raconte Anne-Marie, qui est restée dormir chez Sawadogo. Revenu subrepticement pendant la nuit, Didier a ainsi tué son ami et violé sa copine. De peur qu’elle le dénonce, il l’a tailladée à son tour et laissée pour morte avant de prendre la fuite.

 

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment