04262019Headline:

Côte d’Ivoire/ Drame à la Riviera: une dame se suicide en se jetant de son immeuble avec son fils dans les bras

Selon les informations fournies par nos sources, le sieur A.E, ingénieur dont la spécialité ne nous est pas précisée, mène une vie tranquille de foyer avec C.A, sa belle femme âgée d’une quarantaine d’années maintenant. Ils ont même deux enfants dont le dernier âgé d’environ 1 an, est un garçonnet. Tout semble aller bien.

Malheureusement, ces derniers temps, la vie harmonieuse du couple connaît un total chamboulement, du fait de dépressions subites, dont est victime la mère de famille. Lorsque dame C.A est en proie à sa crise, elle devient violente et carrément méconnaissable.

Face à une telle situation, malheureusement, qui vient là tout bouleverser dans le foyer, l’ingénieur opte de faire interner sa conjointe à l’hôpital psychiatrique. Mais en ces lieux, il n’y a vraiment plus de places, pour accueillir dans de bonnes conditions, de nouveaux pensionnaires.

Comment alors procéder, pour faire recouvrer toute sa tranquillité mentale à sa femme ? L’entourage conseille alors à l’ingénieur, la voie de Dieu. C’est ainsi qu’il fait retrancher sa femme dans un camp de prière. Lui-même s’y interne également pour des prières conjuguées avec les guides spirituels et d’autres fidèles.

Et là, Dieu semble avoir agi. Vu qu’à la suite d’intenses prières accompagnées parfois de jeûnes secs et éprouvants, dame C.A connaît une nette amélioration au niveau de son état de santé mentale. Elle sait à nouveau distinguer le mal du bien. Elle sait ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Face à la nouvelle donne, le couple rejoint son domicile.

Malheureusement, quelques jours plus tard, soit le lundi 18 mars 2019, l’infortunée dame rechute. Violente à souhait et avec une force animale venue de nulle part, dame C.A se met à tout vandaliser dans la maison. Elle casse et détruit tout ce qui se trouve à portée de main.

Ne pouvant contenir tout seul sa conjointe déchaînée, l’ingénieur, par ses cris de détresse, alerte les voisins. Ces derniers qui accourent, l’aident à arracher aux mains de sa femme, l’un de leurs enfants qu’elle tenait en « otage ». Puis, à maîtriser sa concubine. Pour sa part, retrouvant peu après ses sens, dame C.A, épuisée, se met à dormir au salon de l’appartement.

La terrible issue…

Profitant alors de ce moment où il croit que tout est rentré dans l’ordre, A.E descend de son appartement situé au 2e étage de l’immeuble. Une fois au bas du bâtiment, il comptait faire appel à son frère cadet, afin que celui-ci l’aide à faire évacuer sa femme, à l’Institut national de la santé publique ( Insp), à Adjamé. Et cela, sur conseil de son ami et voisin, un médecin.

Hélas, dans son dos, dame C.A se réveille. Elle se met carrément à poils, et empoigne son fils âgé d’un an, dormant près d’elle. La suite est terrible. Elle enjambe le balcon et se jette dans le vide avec son garçonnet plaqué contre elle.

Le bruit sourd de la chute attire l’attention du mari qui découvre l’horreur. La pauvre femme est tuée sur le coup. Son malheureux fils est lui, grièvement blessé. C’est dans un état comateux que le garçonnet est évacué aux urgences du Chu de Cocody. Le corps de la maman, lui, est enlevé par les services des pompes funèbres, après le…

Lire la suite sur ivoiretime

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment