05242017Headline:

Côte-d’Ivoire / Il filme sa victime pendant qu’il la viole

latto

LATTO NOMEL EUGENE AHOUANZI suspecté de chantage à la vidéo, a été mis à la disposition du Parquet d’Abidjan par les agents de la Plateforme de Lutte Contrela Cybercriminalité (PLCC), le 9 septembre 2016.

Cet individu avait été denoncé à la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT) par Dame X en Février 2016 pour viol suivi de chantage à lavidéo. Les investigations ont permis de le localiser et de l’intercepter le 7 septembre 2016. Dans les faits, en Octobre 2015, Dame X a fait la connaissance du suspectsur un réseau social d’où une relation d’amitié est née. LATTO avait promis à son amie en quête d’emploi de la mettre en contact avec une personnalité pour qu’il luitrouve du travail. Le 24 décembre 2015, le suspect contacte téléphoniquement Dame X pour l’informer qu’il a un rendez vous à Dabou avec la personnalité en question. Il proposa à la victime de l’accompagner pourqu’il puisse la lui présenter. Une fois, à Dabou il la conduit dans un endroit obscur à l’abri des regards. A l’aided’une arme blanche la contraint de lui remettre son téléphone et d’avoir des rapports sexuels avec lui qu’il a filmé. Il l’a menacé de diffuser son film sur tous lesréseaux sociaux si elle le dénonçait à la police. Le lendemain de son forfait, pour dissuader la victime, il lui envoie la vidéo en message privé sur un réseau social enréitérant ses menaces.

Celui-ci a corroboré les faits lors de son audition. Il prétend avoir posé cet acte parce qu’il avait des sentiments pour la victime ne sachant par comment l’aborder, ilinventa cette histoire.

Le suspect âgé de 35 ans pourrait être poursuivi pour viol avec violence, enregistrement illégal de vidéo à caractère pornographique, vol et chantage à la vidéo surinternet.

cybercrime.interieur.gouv.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment