06182019Headline:

Côte d’Ivoire/ Insécurité: c’est la fin des massacres pour de dangereux criminels

Ce jour-là, à en croire nos sources, il est environ 17 h, lorsque Goh Lexian Ambroise, saigneur dans une plantation d’hévéa, s’emploie après le boulot, à rentrer tranquillement chez lui, au quartier Thanry à Guiglo.
Mais en chemin, il est subitement tenu en respect par deux quidams. L’un de ces bandits est armé d’un couteau, quand le second, lui, tient fermement un gourdin. Estimant avoir le contrôle de la situation, les gangsters exigent du saigneur, son argent et son téléphone-portable. Exigence à laquelle Goh Lexian oppose une fin de non-recevoir.

Irrité par une telle audace, l’un des bandits fait valoir son gourdin dont il porte un violent coup à la tête de la victime. Étourdi, Goh Lexian Ambroise s’écroule. Les malfrats profitent de cette situation, pour lui arracher son téléphone-portable, sa montre et quelques billets de banque en sa possession.

Mais faisant montre de courage, le saigneur se relève brusquement et frappe violemment la main du bandit qui le fouillait encore. Le gourdin de celui-ci se retrouve alors au sol. Face au courage surprenant de…

La suite sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment