07232017Headline:

Côte d’Ivoire – Insecurité/ Des hommes armées s’attaquent aux voyageurs sur l’axe de Toumodi

car attaquer

C’est avec la peur au ventre que les usagers de la route empruntent, chaque jour, le tronçon reliant Toumodi à la sous-préfecture d’Angonda.

Pour cause, des individus armés y sèment la terreur. Les cas les plus récents ont été enregistrés, les lundi 29 février et mercredi 2 mars 2016. Concernant le premier cas, nos sources expliquent qu’il se produit aux alentours de 19h. Il revient qu’à cette heure-là, des hommes armés, sortis subitement de la broussaille, ouvrent le feu sur le taxi-brousse, conduit par Y. K. Etienne, qui se rendait à Toumodi. Il faut toute la baraka de l’automobiliste, pour éviter le pire à ses clients, quand il réussit à se tirer de l’étau des criminels. Le second cas, quasiment semblable au premier, concerne le nommé A.Y. Jean Yves dont le véhicule, un autre taxi-brousse, est littéralement mitraillé par des individus armés, sortis de nulle part. Mais là encore, il y a eu plus de peur que de mal, car le conducteur et ses quatre passagers s’en sortent sains et saufs. Les éléments de la gendarmerie de Toumodi alertés, se rendent promptement sur les lieux. Mais déjà, les scélérats étaient bien loin de là. En raison de cette insécurité grandissante, les chauffeurs de taxis-brousse et d’autres usagers n’osent plus vraiment s’aventurer sur le tronçon au-delà de 17h. Alors, en vue de faire barrage à ces coupeurs de route, des éléments des forces de l’ordre ont décidé de mener des patrouilles motorisées. Avec à la clé, la rafle systématique à partir de 22 h, de toute personne jugée suspecte. Au regard de tout cela, les populations d’Angonda souhaitent que leur localité, chef-lieu de sous-préfecture, soit rapidement dotée d’une brigade de gendarmerie, en vue de mieux faire face à cette escalade de l’insécurité.

Camille SIABA (Correspondant régional)

 linfodrome.com,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment