09262017Headline:

Côte d’Ivoire –Insecurité Encore Plus de 60 millions F CFA emportés dans l’attaque d’une Banque de Dimbokro

frci masque

Dimbokro – Plus de 60 millions F CFA ont été emportés, dans l’attaque de l’agence locale de la banque atlantique de Dimbokro, a appris mardi l’AIP sur place.
Selon les informations recueillies, l’attaque a été perpétrée vendredi par quatre individus qui ont opéré à visage découvert entre 13 h 30 et 14 h, très sereins. La police a eu l’information à 14 h 10 et a déployé ses éléments ainsi que ceux de l’Escadron autour du site.
Le système d’alarme reliant la police et la banque n’a pu être activé par le chef d’agence sous la menace des malfrats. La seconde porte de sécurité défaillante ne s’est pas verrouillée automatiquement, précise-t-on.

Les bandits seraient entrés un à un dans la banque tout ayant pris le soin de bien dissimulé leurs armes et bien entendu en ayant mené les vigiles en bateau à travers des simulations au cours des contrôles pour divertir ceux-ci qui ont baissé la garde acceptant que c’était la présence de téléphones portables qui fait déclencher la sonnerie du détecteur portable.

« Une fois dans la banque, les deux premiers se sont rejoints dans le bureau du chef d’agence après avoir simulé le désir d ’obtenir des informations pour une ouverture de compte. Le premier arrivé, sort son arme pour clamer que c’est un braquage avec les consignes de docilité pour sauvegarder la vie du chef d’agence et son collègue venu lui rendre visite. Pendant ce temps, le troisième, sort deux armes et les pointent sur les deux vigiles qu’il maitrise et en remet une au quatrième. Puis ensemble, ils maitrisent le personnel et quatre clients. Ils ont ligoté tout le monde à l’aide de liens en plastique, contraint le chef d’agence à ouvrir le coffre fort d’où ils ont fait main basse sur plus de 60 millions F CFA avant de sortir et se fondre dans la nature », a relaté la source.
C’est quand ils sont partis qu’une caissière aux toilettes au préalable et qui les observait à travers l’entrouverture de la porte est sortie pour libé rer tout le monde, ajoute la source.

Les éléments de la police locale chargés de la patrouille pédestre et qui assurent discrètement la surveillance de deux banques situées à environ 300 mètres l’une de l’autre n’auraient rien constaté, tout aurait semblé calme ce jour et à cet instant. Cependant, avec les vitres teintées, l’on ne peut voir de dehors l’intérieur de cette banque alors que ceux à l’intérieur voient tout dans la rue.

« Ce sont des personnes matures dont l’âge serait compris entre 40 et 45 ans qui ont perpétré ce braquage. Ils étaient sereins et sont repartis sans éveiller le moindre soupçon. A défaut de dire qu’il y a eu complicité, on peut affirmer qu’il y a eu légèreté au niveau du contrôle et don c des deux vigiles en garde à vue au commissariat de police pour nécessité d’enquête. Après leur forfait, les quidams ont emporté les caméras de surveillance et leur unité centrale afin d’empêcher.

(AIP)

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment