09252017Headline:

Côte d’Ivoire – insécurité Hold-up à la Sib : un commando emporte plusieurs millions de F Cfa

largent

Des malfaiteurs, des professionnels en tout cas, dotés d’un sang froid, ont mené une attaque contre la Société ivoirienne de banques ( Sib). Précisément l’agence située au carrefour du collège « Anador », « Yopougon-Maroc ».

C’était le vendredi 19 juin 2015. Sur les faits, nos sources informent que c’est au nombre de quatre que les gangsters arrivent à l’agence. L’un reste dehors pour faire le guet. Et pour tromper la vigilance de tous, il fait mine de se balader dans la rue et dans les environs. Deux entrent séparément à l’intérieur de la banque comme des clients ordinaires. Leurs deux pistolets automatiques sont confiés au dernier qui passe aisément le contrôle au laser, de détecteurs de métaux. En fait, s’il a pu franchir sans problème ce contrôle alors que le laser aurait pu signaler la présence des armes, c’est que ces scélérats ont fait preuve d’ingéniosité. En effet, dans le gros bouquin qu’il tenait, ses comparses et lui ont pris soin de tailler en profondeur dans les pages, des ouvertures suffisamment grandes, pour y dissimuler leurs armes à feu. C’est donc une fois à l’intérieur de la banque que les quidams se dévoilent en sortant leurs pistolets de leur cachette. Le personnel et les clients, déroutés, sont neutralisés. Pendant que l’un, dans le hall, tient tout le monde en respect, les deux autres prennent en otage le chef de l’agence et le chef de caisse. Ils les somment ensuite de les conduire au coffre-fort. Le patron de la banque et son collaborateur s’exécutent et ouvrent le coffre-fort en question. Là, les gangsters se servent à satiété. Et dans les gros sacs en leur possession, nous dit-on, ils glissent de nombreux millions de F Cfa. Peu de temps après, ployant sous le poids de leur butin, ils s’emploient à quitter les lieux. Mais au passage, ils marquent le pas au niveau d’un client venu verser de l’argent sur son compte bancaire. Il s’agit du patron d’une agence d’assurance qu’ils détroussent de plus d’un million de F Cfa. Entre temps, le vigile, posté à l’extérieur de la banque, constate à travers les vitres de la porte, qu’une attaque se déroule. Il tente alors de donner l’alerte à sa base. Mais son geste n’échappe pas au quatrième bandit faisant le guet dehors. Ce dernier sort son arme à feu et lui déconseille tout geste pouvant mettre en péril sa propre vie. Devant le pistolet, le vigile pris de trouille, déserte son poste et se met à s’enfuir. Le criminel ne le lâche pas. Il se lance à ses trousses. Mais le gardien qui a plutôt un talent fou de sprinter que pourrait jalouser Usain Bolt, réussit à le semer. Le bandit lâche prise, rejoint ses comparses et tous disparaissent dans la nature avec leur imposant butin. Les instants d’après, ce sont différentes unités d’intervention de la police qui débarquent sur place. Mais la fouille de tout le secteur ne permet guère de retrouver le gang. Une enquête suit toutefois son cours, pour retrouver les quidams et faire la lumière totale sur ce hold-up. Une affaire à suivre donc .

KIKIE Ahou Nazaire

SOIR INFO

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment