03302017Headline:

Côte-d’Ivoire : le Général de la police nationale Goa Ohoussou manque d’être lynché à Abobo Samaké

gare affrontement adjame

On peut le dire, de la chance, le Général de la police nationale, Goa Ohoussou en a bien eu. L’homme a échappé de peu, à pire sort.

De fait, expliquent nos sources, dans la matinée du jeudi 12 mai 2016, le Général, au volant de sa Mercedes, circule tranquillement à Abobo. Mais alors qu’il se retrouve à Samaké, cet endroit grouillant de véhicules dont la plupart des conducteurs ont du mépris pour le code de la route, un taxi communal vient violemment percuter sa Mercedes. De toute évidence, il gare sa voiture, dans le but d’avoir une idée nette des dégâts matériels. Et faire éventuellement appel au service des constats de la police.

Au même moment, s’amasse toute une foule, autour de la scène. Là, on ne sait vraiment dans quelles circonstances, Goa Ohoussou déclare ses titres et grades. C’est ce qu’il ne fallait pas. Comme si ces nombreux badauds avaient une véritable répugnance pour ce qu’ils viennent d’entendre, ils entrent en « transe ». Lançant des propos orduriers à l’endroit de l’officier supérieur. On entend de la bouche de ces individus inutilement excités, « On s’en fout de Général ! » ou encore, « Général babiè ! ».

Le Général violemment pris à partie, est menacé de lynchage. Fort heureusement pour lui, le pire lui est évité. Est-ce par un renfort de police ? Ou a-t-il eu son salut, par les soins de personnes tout de même sensées dans cette « mare » de badauds ? Nos sources ne nous édifient pas à ce niveau. Une chose est certaine, le Général s’en sort à bon compte. Et c’est cela l’essentiel.

KIKIE Ahou Nazaire

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment