12132017Headline:

Côte d’Ivoire: Le professeur tabassé par les gendarmes à San Pédro libéré

Côte d’Ivoire: Le professeur tabassé par les gendarmes à San Pédro libéré, il décide de porter plainte

Les cours perturbés lundi dans les écoles publiques et privées à San Pedro  (Sud-ouest) suite à des violences perpétrées par des gendarmes du Port de  San Pedro sur un enseignant, reprennent timidement, comme rapporté par des sources concordantes à KOACI.

Pour rappel, Yéo Nababin, enseignant de  SVT au lycée Inagohi deSan Pedro avait été tabassé par des gendarmes, puis conduit au poste, samedi dernier, suite à un malentendu sur une voiture Mercedes dans un garage dont l’enseignant a ouvert par mégarde le coffre-arrière croyant l’appartenir, vu que l’engin ressemblait trait pour trait au sien, ce qu’ont trouvé suspect les forces de l’ordre aussi présents sur les lieux.

Malgré les explications de l’enseignant qui aurait décliné son identité, selon les informations en notre possession, les gendarmes l’auraient menotté au conduit à la brigade de la gendarmerie.

L’information de cette arrestation qui s’est répandue par la suite dans la ville a suscité des réactions chez l’ensemble du corps enseignant des établissements publics et privés de la cité portuaire qui ont observé un arrêt de travail lundi obligeant ainsi les élèves à regagner leurs domiciles respectifs.

Aux dernières nouvelles,Yéo Nababin  a été libéré et aurait décidé de porter plainte.

Casimir Boh, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment