09212018Headline:

Côte d’Ivoire, M’bahiakro: Le père serait le présumé assassin

 

Le procureur près la Cour d’appel de Bouaké, Braman Koné a affirmé dimanche que l’un “des deux présumés assassins” de l’élève de 13 ans, retrouvée morte, début mars à M’Bahiakro (Centre ivoirien), et mis aux arrêts “est le père de victime”.

“Les deux présumés assassins, dont un ancien prisonnier et un garde pénitentiaire, qui se trouve être le père de la victime, ont été mis aux arrêts”, a déclaré M. Koné, à la télévision nationale.

L’ancien prisonnier qui serait le tueur, a dit avoir agi sur instruction du père de l’élève (le commanditaire) qui a révélé à la police qu’il avait “besoin du sang humain pour un rituel” devant lui permettre de devenir riche”.

“Interrogés, les deux (individus) n’ont fait aucune difficulté pour reconnaitre les faits d’assassinat mis à leur charge”, a affirmé M. Koné, annonçant qu’ils seront déférés lundi au parquet.

Le 06 mars, le corps d’une élève en classe de 5e a été retrouvé sans vie dans une maison inachevée, non-loin du domicile familial, suscitant la colère chez ses camarades qui ont violemment manifesté et saccagé la gendarmerie de la ville.

SOURCE: Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment