06232017Headline:

Côte d’Ivoire : Ouattara Cheick Abdoulaye ‘’marabout féticheur’’, a été condamné/ce qu’il a fait aux élèves

Pour accomplir son exploit, le féticheur a procédé à un sacrifice  et recouru à des pratiques mystiques. 

Le sieur Ouattara Cheick Abdoulaye, se disant ‘’marabout féticheur’’, a été condamné mercredi par les juges de la section de tribunal de Séguéla (Nord-ouest, région du Worodougou), à trois mois de détention pour pratique de charlatanisme courant 2016 à Mankono.

A la barre, le prévenu, placé sous mandat de dépôt depuis le 15 mars, a insisté sur son double statut de marabout et de féticheur, disant parfois recourir à l’’’ange Gabriel’’ et aux ‘’génies’’ pour résoudre les difficultés de ceux qui ont recours à ses services.

Ce, à l’issue d’un long interrogatoire qui, pour le président de séance, visait à faire comprendre à l’auditoire ‘’la personnalité peu fiable’’ de ce genre d’individus que nombre de personnes au sein de la population vont consulter.

De l’exposé des faits, il ressort que deux élèves, Coulibaly Yaya et Karamoko Adama, ont sollicité l’homme pour qu’il leur confectionne un ‘’portefeuille magique’’ duquel ils retireront chaque matin la somme de 100 000 francs CFA.

En l’absence des victimes, le marabout féticheur dit avoir réussi à fabriquer le portefeuille qui n’a cependant pas prospéré parce que Coulibaly Yaya n’a pas respecté la consigne qui était de verser de l’eau là-dessus entre 6H et 7H du matin.

Pour accomplir cet exploit, Ouattara Cheick Abdoulaye dit avoir sacrifié un cabri et recouru à des pratiques mystiques. Ce qui a conforté les magistrats quant au délit de charlatanisme.

L’accusé, auparavant reconnu non-coupable d’escroquerie portant sur la somme de 480 000 francs CFA, a donc été condamné à trois mois d’emprisonnement, au regard des dispositions de l’article 205 du Code pénal.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment