05242017Headline:

Côte d’Ivoire –Pour encore une femme! deux hommes se tabassent en plein cimetière

 

bagarre

Les funérailles de feue Koné Tiemoko, l’une des femmes de Sangadjokaha, ont entraîné un pugilat à Kationi, village de la sous-préfecture de Tortiya.

C’était le vendredi 21 mai 2015. A la base, une affaire de jalousie. En effet, nos sources rapportent que ce jour-là, la bonne dame doit être inhumée. Des parents, amis et connaissances se déportent donc au cimetière. Au nombre de ceux-ci, K. Métan et C. Melhin. Le premier est l’amant connu de l’une des filles de la défunte. Le second, lui, est celui avec qui la jeune fille en question entretenait des relations amoureuses avant sa rencontre d’avec K. Métan.

Justement, pour C. Mehlin, c’est bien K. Métan qui est à la base de ses turpitudes amoureuses. C’est lui qui lui a soufflé sa bien aimée. Brisant du coup, sa belle vie amoureuse avec la fille de la défunte. Alors pour lui, ce jour et ce lieu, pourtant en plein cimetière, sont bien indiqués pour régler ses comptes à son rival. Ainsi, juste après l’enterrement, il engage la dispute. Et rapidement, celle-ci vire à la bagarre au cours de laquelle, C. Mehlin envoie un violent uppercut à son adversaire. Ce dernier qui prend le coup de plein fouet, s’écroule sur la tombe de sa belle-mère. Il perd même connaissance. De bonnes volontés dont Diarrassouba Amidou, le 4ème adjoint au maire présent, interviennent pour maîtriser le forcené complètement déchaîné.

La gendarmerie se rend sur place, pour ramener définitivement le calme. L’affaire est à présent aux mains des agents des forces de l’ordre, pour lui donner la suite qu’elle mérite.

Nawota KONÉ ( Correspondance particulière)

SOIR INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment