09232018Headline:

Côte d’Ivoire, Prikro: Un individu se donne la mort après avoir tué sa famille

 

Les habitants de Djonkro, un village dans la sous-préfecture de Prikro, sont encore sous le choc. En effet, ils se sont réveilles, hier mercredi 7 mars 2018, avec deux cadavres sous les yeux. Ceux d’un couple. L’homme a égorgé sa femme, avant de se donner la mort, à coup de fusil.

Mais comment comprendre ce tragique fait ? La réponse à cette interrogation s’avère une colle. Dans la mesure où les deux acteurs clés de cette horreur ont péri. Comme le voulait le scénariste, auteur du double meurtre qui, après avoir exécuté la mère de ses six enfants, s’est lui-même, mis une balle en pleine poitrine.

Selon les premières informations reçues de sources sur place et concordantes, Salif Ladji, la trentaine, est en couple avec sa dulcinée du prénom de Assita. De cette union, naissent six adorables enfants. On peut donc dire que l’amour se conjuguait parfaitement, au sein de ce foyer.

Mais depuis un certain temps, plus rien ne va entre le couple. Et désormais, ce sont les sempiternelles querelles. C’est que l’homme n’a plus confiance en sa dulcinée, qu’il soupçonne de le tromper. Et les explications de la jeune dame pour faire comprendre à son homme qu’elle ne saurait se donner à quelqu’un d’autre que lui, ne changent rien dans l’esprit de Salif.

L’homme croit dur comme fer que son jardin secret, quelqu’un d’autre y défriche. On en est là, quand dans cette nuit du mardi 6 au mercredi 7 mars 2018, tout va virer au drame, à l’horreur. De fait , alors qu’ils s’enferment entre les quatre murs, dans leur chambre, Salif Ladji, à l’idée que sa femme a des rapports sexuels extra-conjugaux, va certainement piquer une crise de jalousie.

On s’imagine alors que, c’est à l’issue d’un interrogatoire serré qu’il impose à sa femme, que tout bascule dans l’horreur. Quand sûrement aveuglé par la jalousie, l’homme entre dans une colère noire, au point de commettre un meurtre sur celle qui lui a pourtant donné six enfants.

De fait, à l’aide d’une arme blanche, il taillade sa proie, avant de lui porter le coup fatal, à l’aide de son fusil calibre 12. Après quoi, il retourne l’arme du crime contre lui-même, et se suicide, en se tirant une balle en pleine poitrine.

Lorsque les riverains, ayant entendu les détonations du fusil arrivent, plus rien à faire. Les deux corps gisent dans leur sang. Près d’eux, leurs derniers enfants dont celui d’un an est perché sur le corps sans vie de la maman, quand son aîné d’un peu plus d’un an seulement, est sur le papa. Les naïfs gosses qui ne comprennent rien de ce qu’il leur arrive, sont cependant en pleures.

Quel Gâchis ! Un double meurtre, rendant ainsi totalement les six enfants du couple orphelins, de père et de mère. Quant aux villageois, ils s’expliquent difficilement ces tragiques faits.

La gendarmerie de Prikro alertée, des éléments se sont déportés aussitôt sur place. Après le constat d’usage, une enquête est ouverte, afin de comprendre tous les contours de ce double meurtre.

SOURCE: linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment