05182021Headline:

Côte d’Ivoire: procès d’un huissier de justice déféré pour escroquerie d’argent

En usant de sa qualité d’huissier de justice, Lezou, jeune ivoirien de 43 ans, n’a pas eu de difficulté à mettre monsieur Aké en confiance, lui disant qu’il est capable de faire voyager des gens vers l’Europe, précisément au Canada par le biais d’Access Canada. L’intéressé veut y emmener ses enfants pour étudier. C’est une bonne affaire. En plus la somme demandée par Lezou pour monter les dossiers est assez abordable : 1.040.000 francs pour l’ensemble des enfants. L’huissier lui a garanti qu’il y a des entreprises au Canada qui attendent déjà les enfants et qu’une fois qu’ils y seront, ils n’auront pas à trimer, il y a déjà un endroit où ils déposeront leurs valises. Nous sommes en 2019 quand Lezou empoche l’argent du sieur Aké.

Deux ans après, l’huissier est placé sous mandat de dépôt le 15 Janvier 2021 à cause d’une plainte de son client qui l’accuse d’escroquerie. À la barre au tribunal le vendredi 22 Janvier 2021, Lezou reconnaît qu’il a reçu l’argent du plaignant sans parvenir à faire partir les enfants de ce dernier au Canada. Où est passé l’argent ? Qu’en a-t-il fait ? Il peine à être convaincant.

Néanmoins, il précise que durant les 2 ans, il a réussi à rembourser progressivement 560.000 francs à Aké et qu’il reste à lui devoir 480.000 francs. L’un de ses amis, présent dans la salle d’audience, est même venu avec 100.000 francs pour réduire la dette. Ce dernier, un lieutenant de police, s’amène à la barre, mais le plaignant refuse de prendre l’argent, estimant avoir été suffisamment payé en monnaie de singe depuis longtemps. Aké se constitue partie civile de sorte que le tribunal rend son verdict, condamnant le prévenu à 3 mois de prison, 100.000 francs d’amende, 600.000 francs à rembourser à sa victime.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles