12122017Headline:

Côte d’Ivoire: Pythagore, Un élève en classe de seconde terrorise tout le lycée moderne d’Abobo

lycee abobo

Un élève en classe de seconde C, fait vivre l’enfer dans son école, le lycée moderne d’Abobo, à tel point que professeurs et élèves le craignent en permanence. Il serait d’ailleurs un point focal de la bande armée des microbes qui sévit actuellement dans la commune, comme rapporté à Koaci

Seulement pour la journée du mercredi 16 décembre, aux environs de 11heures, l’élève a poignardé à la cuisse et au bras un autre élève sur qui il avait fixé son choix. Cela s’est fait sous le regard impuissant des éducateurs et professeurs, l’indiscipliné a ensuite dépossédé l’infortuné de tous ses biens.

Pour les autres fois, inutile de citer les faits, l’élève a une mauvaise réputation, il est cité dans la mort d’un élève l’an dernier dans la commune et, ses actions lui valent le surnom de Pythagore. En classe de seconde C, le mauvais élève a également plusieurs camarades acquis à sa cause. Il règne donc dans l’école en toute impunité.

” Les professeurs, le proviseur, les éducateurs tous le connaissent, mais personne ne peut prendre de décision contre lui” confessent les élèves interrogés jeudi matin dans la cour de l’école.

La peur d’être dénoncée et de subir des représailles, font visiblement obstacles aux actions des autorités du lycée, comme l’expose un professeur interrogé ” Les éducateurs ou des professeurs après avoir entrepris des sanctions contre ce genre d’élève, reçoivent sans cesse des menaces de mort. Du moment où notre sécurité n’est pas garantie que voulez vous qu’on fasse de plus. Le proviseur qui habite dans l’école et qui a l’occasion de tout voir est également impuissant. ”

Au mois d’octobre, le vigile de l’école a été retrouvé égorgé dans la cour un lundi matin. De sources concordantes, la veille il avait eu des altercations avec l’une des bandes alliées au célèbre Pythagore, élève seulement âgé de 19ans.

Fort du concept de l’ivoirien nouveau prôné par le président Alassane Ouattara, le ministère de l’éducation est donc appelé à réagir fermement. Une graine est entrain de pourrir la base.

Adriel, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment