10182018Headline:

Côte d’Ivoire/San Pedro: Un drame ce matin, un véhicule percuté dans un fossé, plusieurs morts et de nombreux blessés

Les deux taxis dans le trous, par la faute de leurs conducteurs étouffés par l’orgueil

Le week-end a été particulièrement sanglant à San-Pedro. Pour cause, le dimanche 29 avril 2018, aux environs de 15h, deux taxis communaux ont terminé leur course dans le caniveau central de la voie principale de la zone industrielle, non loin de la direction régionale de la CIE. Dix-sept personnes qui s’y trouvaient ont été blessées et une autre tuée sur le coup.

Selon les informations recueillies sur les lieux de l’accident, tout est parti d’une rivalité inconsciente entre les deux chauffeurs de taxis communaux. L’un des deux taxis, qui voulait effectuer un dépassement, s’est trouvé dans une situation difficile avec l’autre engin, dont le chauffeur refusait de se faire doubler. Finalement, le véhicule en position de dépassement a percuté violemment celui du chauffeur qui refusait de lui céder le passage. Les deux engins se sont retrouvés dans le caniveau central de la voie, engouffrés avec leurs occupants parmi lesquels trois nourrissons âgés d’un à cinq mois. L’une des victimes de l’accident, dame Guéi Claudine âgée de 32 ans, est décédée sur le champ. Une autre victime, répondant au nom de Gbédji Christine, a été conduite au service de réanimation du CHR. L’un des conducteurs des deux taxis, Obina Charles, qui a eu trois fractures aux membres, et les autres blessés, ont été admis en chirurgie.
Peu avant cet accident mortel, un autre s’était produit la veille, le vendredi 27 avril 2018, en début d’après-midi. Daniel Gnandé, un agent du service des Eaux et Forêts, en fonction à San-Pedro, a péri effroyablement dans cet accident survenu avec un camion de sable. L’agent, qui était à moto, a été littéralement écrasé par le camion de ramassage de sable au niveau de la gare de la compagnie de transport UTB.

Selon un rapport des services du centre de secours urbain (sapeurs- pompiers), sept accidents de la circulation ont eu lieu du vendredi 27 à dimanche 29 avril dans la seconde ville portuaire de la Côte d’Ivoire occasionnant ces deux morts et plus d’une dizaine de blessés.

Alan OUREGA, Correspondant régional

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment