06202019Headline:

Côte d’Ivoire/Scandale: voulant publier les photos dénudées de sa copine, un homme interpellé et conduit dans les locaux de la police judiciaire

Jeudi 23 Mai 2019-Les nombreuses interpellations de la Plateforme de Lutte contre La Cybercriminalité (PLCC) semblent tomber dans les oreilles de sourds de la genette féminine.

De nombreuses femmes continuent de croire à l’amour virtuel et prêtent à envoyer leurs images dénudées à leurs prétendus amoureux rencontrés via internet.

C’est le cas de Dame AAK qui lors des échanges via son réseau social a fait la connaissance de « Jean François Rousseau », un homme de type européen.

Le courant passe bien entre les deux « tourtereaux » et l’ivoirienne qui envisage de se marier avec son amoureux lui envoie ses photos dénudées, commence alors le chantage.

Un soir, alors qu’AAK est en séance de sport, elle reçoit plusieurs SMS d’un numéro inconnu. Ce numéro la menace de publier des photos intimes d’elle sur les réseaux sociaux.

La seule façon d’éviter cela, est d’accepter d’avoir des relations sexuelles avec la personne derrière le téléphone. Elle est surprise car étant sûre de garder son intimité, en dehors de son amoureux. Elle fait part de la situation à son chéri avant tout. Bien que ce dernier ait tenté de l’en dissuader, elle se rend à la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité pour déposer une plainte.

S’en suit une enquête menée avec l’apport technique du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN). Elle permet de dévoiler l’identité de l’auteur des SMS, il s’agit de MM. Ce dernier est interpellé et conduit dans les locaux de la PLCC.

L’audit des éléments trouvés en sa possession révèle que MM et le profil
« Jean François Rousseau » sont une seule et même personne. Plusieurs photos et vidéos à caractère sexuel de la victime ont été trouvées

Aussi tous les SMS de menaces ont été également découverts. Lors de son interrogatoire, il affirme qu’il n’avait pas l’intention de publier les photos. Il voulait juste obtenir les faveurs sexuelles d’AAK, car il la désire depuis qu’il l’a rencontrée dans un club de karaté en 2011.

« Jean François Rousseau » ou MM suspecté de détention et menace de publication d’image à caractère sexuel a été déféré devant le parquet d’Abidjan.

Lire sur koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment