05212022Headline:

Côte d’Ivoire/ Sikensi : A 18 ans elle simule sont enlèvement. Voici le rapport de la police

La Direction Générale de la Police Nationale a annoncé l’interpellation, hier vendredi 18 février 2022 à Sikensi d’une jeune fille de 18 ans se déclarant victime d’un enlèvement. En réalité, la prétendue victime avait fugué du domicile familial et voulait camoufler son forfait, manque de pot pour elle, apprend-on.

Selon le communiqué de la police, la nommée DL, 18 ans, élève, s’est rendue au Commissariat de police de Sikensi pour déclarer qu’elle venait d’être relâchée par ses ravisseurs qui l’auraient enlevée depuis le mardi 15 février 2022. “À l’allure suspecte, les agents dudit Commissariat ont procédé à la fouille de son sac où ils ont trouvé la somme de 50.000F. Les investigations menées ont révélé qu’elle était constamment en contact avec ses amis dont 06 filles et 01 garçon” peut-on lire dans le communiqué.

Questionnée sur les incohérences des déclarations, elle aurait selon le rapport de la police, fini par avouer qu’elle n’avait pas été enlevée mais plutôt qu’elle était avec ses amis dont 06 filles et 01 garçon. “Le groupe était logé dans une résidence meublée à la Riviera Palmeraie, louée pour 02 nuits pour y faire la fête” précise le communiqué.

La Direction Générale de la Police Nationale veut à travers ce énième vrai-faux enlèvement “sensibiliser les jeunes sur la gravité et les conséquences de certains actes posés de façon insouciante”.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles