10212017Headline:

Côte d’Ivoire– Sorcellerie : Un homme se transforme en panthère et attaque sa femme

panthere attaque

Tiébissou – Sorcellerie : Un paralysé se transforme en panthère et attaque sa femme

L’histoire qui alimente en ce moment les causeries à Adikro, village de la sous-préfecture de Yakpabo-Sakassou dans le département de Tiébissou, sort véritablement de l’ordinaire et reste difficile à croire. Pourtant elle est bien réelle. C’est l’histoire de Kouassi Amani, souffrant depuis plus de 3 ans d’une mystérieuse maladie qui a fini par lui arracher l’usage de ses membres. C’est donc à sa femme, dame Adjoua, que revient la charge de le déplacer, le laver, le conduire à la selle, lui mettre les habits, lui donner la nourriture. Bref, elle était désormais le sens de sa vie. Et l’amour qu’ils semblaient avoir l’un pour l’autre les amenait apparemment à bien supporter cette situation jusqu’à la nuit du mardi 20 janvier dernier.

Cette nuit-là, alors que comme tout le village, le couple dormait, l’épouse sent une main qui caresse son corps. Sous son drap, elle demande à son homme de ne pas oublier son état de malade. Une façon certainement de décourager son appétit sexuel mal à propos. Mais, la dame se rend vite compte que les attouchements sont accompagnés d’un rugissement de plus en plus effrayant et semblable à celui d’une panthère. Elle soulève le drap qui lui enveloppe tout le corps et, à sa grande surprise, découvre son homme finalement debout sur elle, dans une position de félin prêt à dévorer sa proie. Les rugissements de panthère deviendront finalement audibles dans toute la maison et la pauvre dame constatera au fur et à mesure, les yeux et les dents de son mari prendre les formes de celles d’une véritable panthère.

En pleurs, elle demande d’abord à son fils, couché non loin, de s’enfuir de la maison. Tout en criant le nom de «Jésus Christ », elle se met à appeler au secours. Par la suite, comme aidée d’une force divine, elle parvient à dribbler le mari en pleine métamorphose pour sortir de la maison déjà ouverte par l’enfant. Tout en criant, elle s’enfuit droit au domicile du grand frère de son mari. Ce dernier, comme un vrai fauve, galope en flèche derrière elle. Le beau frère qui parvient à ouvrir la porte à temps, interpelle violemment son frère. « Kouassi, qu’est-ce-qui t’arrive ? Tu vas tuer l’enfant des gens ? Tu veux me créer des problèmes ? », lui lance-t-il à l’ endroit de l’homme-animal, finalement bloqué comme hypnotisé par une force invisible. Il s’écroule à la fin et ses membres reprennent leur forme humaine avec le handicap.

Le frère le soulève alors et le ramène chez lui. La dame, elle, passe la nuit chez son beau frère. A la demande de ses parents aussitôt informés, elle regagne le lendemain son village, Minekouadiokro. Tous ses bagages ont été retirés de la maison sous le regard apparemment impuissant du mari paralysé. Cette semaine, au dire du chef de la famille de l’épouse, cette histoire connaîtra son dénouement avec une rencontre prévue à cet effet dans son village. Il faut dire qu’à la recherche de la guérison, il avait été signifié à Kouassi Amani, dans un camp de prière où l’avait envoyé sa femme, qu’il héberge en lui l’esprit d’une panthère et que, de ce fait, sa guérison y était impossible.

Blaise BONSIE, Région du Bélier

Source: L’Inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment