09232017Headline:

Côte d’Ivoire: Un bateau suspect en provenance du Liberia arraisonné à Grand-Bassam, des individus interpellés

bateaux chinois

Plus d’une semaine après l’attaque djihadiste deGrand-Bassam  la sécurité est accrue aux abords de la cité balnéaire.

En marge des exercices militaires dénommé « Obangamé 2016 », la marine nationale à bord des patrouilleurs « bouclier » et « émergence », a interpellé le week-end dernier cinq (5) individus sur un équipage de douze (12), au sein d’unbateau suspect en provenance du Liberia.

Les occupants de l’engin auraient refusé d’obtempérer. C’est à la suite qu’une course poursuite a été engagée contre eux par les marins. Leurbateau  fini par échouer dans les environs de Mondoukou.

« Les 12 personnes à bord tentent de s’enfuir en se jetant à l’eau. Mais les populations riveraines qui n’ont pas encore digéré l’attentat du dimanche 13 mars, aident les hommes en armes dans la capture des quidams, qui sont ensuite mis à la disposition de la Gendarmerie de Grand Bassam », a expliqué un officier de la marine sous le sceau de l’anonymat.

Cinq individus ont été interpellés par les hommes du Contre-Amiral Djakaridja Konaté et mis à la disposition de lagendarmerie de Grand-Bassam.

Une équipe médicale a été ensuite déléguée pour contrôler les suspects, afin de savoir s’ils n’ont pas contracté le virus d’Ebola depuis leur pays d’origine.

Une enquête a été ouverte par lagendarmerie  dans le but d’établir un lien entre les individus interpellés et les Djihadistes qui ont endeuillé la Côte d’Ivoire le 13 mars dernier. Le flou demeure par ailleurs sur ceux qui auraient réussi à prendre la fuite…

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment