09262017Headline:

Côte d’Ivoire : Un employé organise l’attaque de son patron /ce qui lui est arrivé…

Ouattara Yaya, acheteur de produits agricoles résident à Vavoua, a été victime d’une attaque à main armée   à son domicile, au quartier Lycée.

C’est dans la nuit du 16 au dimanche 17 avril 2017 que l’opérateur économique,  Ouattara Yaya, a reçu la visite de deux hommes encagoulés, armés de machette, lui demandant   de leur remettre les 10 millions qu’il avait en sa possession.  Sous la menace des machettes de ces assaillants bien informés sur leur cible,  Ouattara Yaya s’exécute pour préserver sa vie, tandis que les deux hommes disparaissent dans la nature.

Après la plainte déposée par la victime au commissariat de police de Vavoua, une enquête est ouverte. Le lundi matin, les personnes vivant chez Ouattara Yaya  sont auditionnées; parmi elles , figure son homme de main,  le nommé Kouassi Amon Daniel qui affirme n’avoir rien vu ni entendu cette nuit-là.

Ce même Lundi, il est 21 heures, lorsque la police reçoit un appel anonyme, informant que l’homme de main de Ouattara Yaya est aperçu au corridor Sud de Vavoua dans un véhicule en partance pour Daloa.

Rapidement, la police se rend sur les lieux et arrive à mettre la main sur Kouassi Daniel. Interpelé il soutient être en train d’effectuer un voyage urgent. La fouille de son sac  de voyage permet de découvrir la somme de 5.590.000 francs CFA ( cinq millions cinq cent quatre vingt dix mille ).

Pris ainsi la main dans le sac, Kouassi Amon Daniel , après un interrogatoire très serré, avoue être le commanditaire de l’attaque de son patron.

« Je savais que mon patron avait reçu 20 millions Fcfa pour l’achat des produits agricoles . Seulement, 10 millions ont été utilisés pour l’achat de ces produits. Les autres 10 millions se trouvaient à son domicile . J’ai donc constaté un ami du nom d’Agnui Simon,  gérant de bar, qui par la suite a contacté son ami,   un mécanicien, surnommé « Le Maire ». Le plan d’attaque étant établi,  j’avais pour rôle de ne pas fermer l’entrée principale de la maison pour faciliter l’entrée de mes complices. Et c’est par les messages que nous échangeons les informations», a-t-il confié.

Dévoilant la clé de répartition du butin , Kouassi Amon Daniel a fait savoir qu’en sa qualité de commanditaire, 6 millions de francs Cfa lui sont revenus , tandis que les deux autres braqueurs ont bénéficié chacun de deux millions de francs Cfa.

Interpellé à son domicile,  Agnui Simon reconnaît avoir été contacté par l’homme de main de monsieur Ouattara Yaya pour organiser le  braquage de son patron. Cependant, il nie avoir reçu la somme de deux millions . Selon lui,  le reste du « magot » , c’est-à-dire les quatre millions, se trouverait avec « Le Maire ».

Quand à celui-ci, il est pour l’heure introuvable pour avoir pris la fuite.

BP , à Vavoua

afrikipresse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment