11122018Headline:

Côte d’Ivoire: Un mort dans des affrontements à Lakota

Une personne a été tuée samedi à Lakota (Sud-ouest ivoirien) suite à un affrontement entre des partisans du candidat indépendant aux élections municipales Samy Merhy et Abdoulaye Kouyaté du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), selon des habitants à Afrique sur7.

La victime, un partisan de M. Kouyaté, a succombé à ses blessures à l’hôpital, après les violences dans le bureau de vote de l’EPP Zega, a confié un habitant à Afrique sur 7 .

Des échauffourées ont également émaillé ces élections locales dans une commune à Abidjan et des villes de l’intérieur dont Divo (Centre-Ouest), où des urnes ont été emportées et deux personnes blessées dans des altercations entre partisans des candidats Famoussa Coulibaly (indépendant) et Amedé Kouakou (RHDP) au campement PK 8.

A Abobo (nord d’Abidjan) où le ministre de la Défense Hamed Bakayoko, candidat de la coalition au pouvoir, affronte Tefhour Koné, parrainé par le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, une bagarre a éclaté entre partisans des deux candidats, après que les représentants du ministre ont signé un procès-verbal avant le dépouillement des bulletins de vote.

Pendant la campagne électorale, un mort a été enregistré suite à des échauffourées de même nature à Bédiala (Centre-ouest ivoirien) et plusieurs autres blessées à Abidjan et des localités à l’intérieur du pays.

Un peu plus de six millions d’électeurs ivoiriens étaient appelés aux urnes samedi pour élire les 200 maires et 31 présidents de conseils régionaux.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment