11182017Headline:

Côte d’Ivoire: Un policier égorgé atrocement par les microbes à Yopougon comme un mouton

Les années passent et, la bande des criminels surnommés “microbes” continuent de faire des victimes face à un État littéralement impuissant. Ce jeudi soir, les mêmes ont encore servi l’horreur à Yopougon, en égorgeant cette fois-ci un fonctionnaire de police, qui tentait de regagner le gîte familial après le service.

La gorge tranchée, le corps en lambeaux, c’est dans un horrible état que le CCDO, la police criminelle et la gendarmerie ont découvert un frère d’arme ce jeudi soir aux environs de 20heures étendu sans vie en plein carrefour de Yopougon, précisément au quartier “sable”.

Des premiers détails établis après l’ouverture d’une enquête, le policier en civil sacoche au dos a été attaqué en début de soirée par des jeunes munis d’armes blanches à la descente du service. Et alors qu’il essayait de se défendre en sortant son arme, ces derniers se sont immédiatement jetés sur lui pour le battre à mort.

N’en demeure pas moins que la victime réussira à blesser l’un des agresseurs dans la lutte. Mais hélas, l’homme précédemment en service à la CRS 4 puis au palais de justice du Plateau sera finalement égorgé et horriblement tailladé.

Son arme de service qui a été récupérée sur les lieux du drame a facilité son identification. Lepolicier repond au nom de Koffi Yao Esaï.

La police du 16ème arrondissement qui s’est rendue sur la scène d’horreur en milieu de soirée a recueilli quelques détails des faits. Elle tentera désormais de reconstituer les circonstances exactes du drame.

Adriel, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment