10222018Headline:

Côte d’Ivoire: Une candidate au Bepc, violée et tué à Dimbokro

Une candidate au Brevet d’études du premier cycle (Bepc), à qui on va attribuer les initiales L.L., a été victime d’un viol, la veille des épreuves.

Selon les informations, cette jeune fille, encore mineure, décide, comme bon nombre de candidats, de se rendre dans son centre de composition, qui est le lycée moderne de Dimbokro. Nous sommes dans l’après-midi du lundi 11 juin 2018. Ceci, pour s’enquérir de la programmation des différentes épreuves. Et par ailleurs, procéder à la reconnaissance de sa salle de composition.

Elle emprunte alors un raccourci, afin d’accéder rapidement à l’établissement scolaire. Mais pour ce faire, elle doit traverser le champ de teck qui longe le lycée, du coté de la gendarmerie. Hélas, elle va tomber sur un détraqué sexuel. Ce dernier, K. Julien, apprend-on, se jette sur la candidate au Bepc, qu’il maîtrise à l’aide de deux poignards. Sous la menace de ces armes blanches, il entraîne la mineure dans la broussaille et la viole sans état d’âme. Après s’être ainsi débarrassé de sa soif sexuelle, il abandonne sa victime et disparaît dans les bois.

En pleurs, la lycéenne qui vient d’être souillée, court alerter ses parents. La police informée parvient à mettre le grappin sur le violeur présumé. Interrogé sur les motivations de son acte criminel, nos sources indiquent que K. Julien sort une réponse renversante.

A l’en croire donc, son acte visait à mettre à exécution les recommandations de son marabout. Ce dernier lui aurait demandé d’abuser sexuellement d’une fille mineure pour que ses vœux, dont la nature n’a pas encore été dévoilée, soient exhaussés. Qui peut croire de telles sornettes ? Mais enfin…

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment