03312017Headline:

Côte d’Ivoire/ Une clinique attaquée par des hommes armés à la kalachnikov à la Riviera

bandit a l'hopital

Une clinique spécialisée dans la pédopsychiatrie a été attaquée par des hommes armés.

Une dérive commise dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 mars 2016. En effet, nos sources informent qu’il est environ 2h du matin, quand les gangsters, au nombre de trois, armés de kalachnikovs, se présentent dans les locaux de la structure médicale. Cela, après en avoir escaladé la clôture par l’arrière-cour. Ces malfaiteurs se dirigent ensuite vers la guérite où ils maîtrisent Bazémo M. le vigile qui, tout bonnement, pionçait à ce moment-là. Ce dernier est ensuite ligoté. Le principal obstacle vaincu, les bandits prennent d’assaut deux bureaux de responsables de la clinique et les passent au « scanner ». Puis tranquillement, ils font leur « marché ». Ainsi, la vermine « se casse » des lieux avec des téléviseurs à écran plasma, des ordinateurs de bureau et environ un demi million de F Cfa. Informée les instants d’après, la patronne des lieux débarque sur place. Elle alerte à son tour, la police qui arrive pour les constatations d’usage. Au cours de cet « exercice », les flics remarquent, à part le désordre observé dans les bureaux fouillés, que les portes des locaux ne présentent aucune trace d’effraction. C’est à croire que les malfaiteurs avaient en leur possession, les clés des portes des bureaux passés au crible. Et si effectivement, ils étaient en possession des clés, alors, il faut savoir qui leur a remis ces importants objets, pour la commission avec succès de leur forfaiture. L’enquête des agents de police s’emploie, en tout cas, à faire la lumière sur cet acte de banditisme.

KIKIE Ahou Nazaire

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment